Faire un don
Les 25 ans de l'Académie pour la vie © Zenit (Deborah Lubov)

Les 25 ans de l'Académie pour la vie © Zenit (Deborah Lubov)

L’Académie pour la vie et le prof. Lejeune, par Mgr Pegoraro (traduction complète)

Les 25 ans de l’Académie pour la vie, la lettre du pape et l’assemblée

L’Académie pontificale pour la Vie, a rappelé son chancelier Mgr Renzo Pegoraro, a été instituée par Jean-Paul II en 1994 sur la suggestion du « grand généticien Jérôme Lejeune » afin « d’étudier, d’informer et de former pour approfondir les valeurs et les principes éthiques qui garantissent le bien intégral de la personne humaine et la protection de la vie ».

Le pape François a adressé une lettre au président de l’Académie pontificale pour la Vie, Mgr Vincenzo Paglia, à l’occasion du 25ème anniversaire de son institution. À cette occasion, une conférence de presse a eu lieu à la salle de presse du Saint-Siège ce mardi 15 janvier 2019. La prochaine Assemblée générale de l’Académie, intitulée « Robot-éthique. Personnes, machines et santé », se tiendra du 25 au 27 février prochains au Vatican, dans la Salle Nouvelle du Synode.

La récente « mise à jour des Statuts », a expliqué Mgr Pegoraro, a « donné une nouvelle impulsion à l’Académie, avec une approche de plus en plus interdisciplinaire ainsi qu’un dialogue et une collaboration avec différentes traditions religieuses, élargissant les horizons géographiques et culturels pour aborder les questions éthiques qui concernent la vie humaine ».

Outre Mgr Renzo Pegoraro, sont aussi intervenus Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie, le p. Paolo Benanti, T.O.R., professeur de théologie morale et éthique des technologies à l’Université pontificale grégorienne et académicien de l’APV, et Laura Palazzani, professeur de bio-droit et de philosophie du droit à l’Université libre Maria Santissima Assunta (LUMSA) et académicienne de l’APV.

Voici notre traduction de l’intervention de Mgr Renzo Pegoraro.

HG

Intervention de Mgr Renzo Pegoraro

L’Académie pontificale pour la Vie a été instituée par saint Jean-Paul II le 11 février 1994 avec le Motu proprio « Vitae mysterium », sur la suggestion du grand généticien Jérôme Lejeune.

Devant le progrès de la science de la technologie dans le monde bio-médical, avec d’extraordinaires possibilités d’intervention sur la vie humaine à toutes les phases de son développement a émergé la nécessité d’étudier, d’informer et de former pour approfondir les valeurs et les principes éthiques qui garantissent le bien intégral de la personne humaine et la protection de la vie.

À la lumière de la Révélation chrétienne et de l’expérience humaine, de la raison et de la tradition morale, l’Académie a étudié et offert ses réflexions sur des thèmes comme : les nouvelles frontières de la génétique, l’embryon humain et les technologies reproductives, la qualité de la vie et l’éthique de la santé, le vieillissement et le handicap, l’accompagnement des mourants et les soins palliatifs, les biotechnologies animales et végétales.

Mais de nouvelles perspectives s’ouvrent sans cesse et stimulent la recherche et les différentes activités de l’Académie.

Cela a aussi conduit à une mise à jour des Statuts (18 octobre 2016), ce qui a donné une nouvelle impulsion à l’Académie, avec une approche de plus en plus interdisciplinaire ainsi qu’un dialogue et une collaboration avec différentes traditions religieuses, élargissant les horizons géographiques et culturels pour aborder les questions éthiques qui concernent la vie humaine.

Reprenant les indications du pape François, les Statuts actuels (Art.1, §3) rappellent que : « L’Académie a une tâche de nature essentiellement scientifique, pour la promotion et la défense de la vie humaine. Elle étudie en particulier les différents aspects qui concernent le soin de la dignité de la personne humaine aux différents âges de l’existence, le respect mutuel entre les genres et les générations, la défense de la dignité de tout être humain, la promotion d’une qualité de vie humaine qui intègre la valeur matérielle et spirituelle, dans la perspective d’une authentique « écologie humaine » qui aide à retrouver l’équilibre originel de la Création entre la personne humaine et l’univers tout entier ».

D’où les récentes études : le rôle et l’impact de la technologie sur la vie humaine et la santé, la bioéthique mondiale, en particulier dans le domaine materno-infantile, les questions liées à la robotique et à l’intelligence artificielle, les neurosciences et l’ingénierie génétique.

Des groupes de travail qui réfléchissent sur ces thèmes sont actifs pour offrir des rapports de valeur scientifique et éthique importants pour l’Église et toute la société civile, juridique et politique.

Actuellement, l’Académie est constituée de 151 membres : 45 ordinaires, 88 correspondants, 14 de la catégorie Jeunes académiciens et 4 honoraires. Ils sont médecins, scientifiques (un Prix Nobel pour la médecine), théologiens, professeurs et chercheurs en sciences physiques, biologiques, naturelles et en sciences humaines. Les cinq continents sont représentés. Enfin, l’Académie pontificale a un site internet (www.academyforlife.va) et elle est active sur les réseaux sociaux avec un profil Twitter, un canal YouTube et Instagram.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel