Le pape condamne l’attentat suicide de Jérusalem

Il demande de « ne pas se laisser entraîner dans la dynamique absurde de la violence »

CITE DU VATICAN, dimanche 22 février 2004 (ZENIT.org) – A l’annonce du nouvel attentat suicide perpétré à Jérusalem, le pape Jean-Paul II a envoyé un télégramme de condoléances dans lequel il « déplore de manière catégorique le nouvel attentat ».

Le télégramme a envoyé à Mgr Pietro Sambi, Délégué apostolique à Jérusalem et en Palestine, par l’intermédiaire du cardinal Angelo Sodano, secrétaire d’Etat.

« Assurant sa proximité spirituelle aux parents des victimes il exhorte les autorités et les citoyens à ne pas se laisser entraîner dans la dynamique absurde de la violence mais à intensifier l’engagement pour hâter l’heure tant attendue de la paix », précise le télégramme signé par le cardinal Angelo Sodano.

L’attentat perpétré ce dimanche à Jérusalem a fait sept morts en plus du kamikaze qui a fait explosé une bombe qu’il portait sur lui, à bord d’un autobus. L’attentat aurait par ailleurs fait 62 blessés.

Selon la télévision de Hezbollah (« Parti de Dieu »), le kamikaze appartenait aux Martyres de Al Aqsa.

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!