Faire un don

La réforme liturgique, pour la participation « active et consciente » des fidèles

Un colloque à Rome, 50 ans après la première messe en italien

La réforme liturgique a permis « la participation pleine, active et consciente » des fidèles à la liturgie : c’est la conviction des organisateurs du colloque romain « Unis dans l’action de grâce », organisé pour le cinquantième anniversaire de la première messe célébrée en italien par le bienheureux pape Paul VI. Ils saluent « un changement historique » qui « a marqué un tournant ».

Le pape Montini avait déclaré lui-même dans son homélie du 7 mars 1965 : « La nouvelle forme de la liturgie est inaugurée aujourd’hui dans toutes les paroisses et églises du monde, pour toutes les messes suivies par le peuple. C’est un grand événement, dont il faudra se souvenir comme principe abondant de vie spirituelle, comme un engagement nouveau pour correspondre au grand dialogue entre Dieu et l’homme. »

Cinquante ans jour pour jour après cet événement, le pape François célébrera la messe dans la même église romaine, en la paroisse « Ognissanti » – de la Toussaint -, sur la via Appia Nuova, samedi 7 mars 2015, à 18h.

Pour marquer cet anniversaire, un colloque est également organisé par le Bureau liturgique du vicariat de Rome, l’œuvre Don Orione et l’Institut pontifical de liturgie de Rome, vendredi prochain, 27 février à 18h, au Théâtre Orione, annonce un communiqué de l’oeuvre Don Orione.

L’événement entend « aider à actualiser les motifs de la réforme liturgique d’hier et l’engagement de fidélité liturgique d’aujourd’hui », explique le P. Flavio Peloso, supérieur général de la Petite œuvre de la Divine Providence (Don Orione), qui introduira les travaux avec Mgr Giuseppe Marciante, évêque auxiliaire de Rome-Est.

« Un des objectifs principaux de la réforme liturgique était la participation pleine, active et consciente à la liturgie, pour que les fidèles sortent de l’attitude de spectateurs muets et étrangers. En ce sens, le changement a été historique et a marqué un tournant », souligne le P. Giuseppe Midili, directeur du Bureau liturgique diocésain.

Mgr Francesco Pio Tamburrino, archevêque émérite de Foggia-Bovino, interviendra sur le thème « Tradition et renouveau dans le paragraphe 23 de la Constitution liturgique Sacrosanctum concilium ». Mgr Piero Marini, président du Conseil pontifical pour les congrès eucharistiques internationaux, donnera un exposé sur « La langue parlée, instrument de communion dans le dialogue de l’assemblée liturgique ».

Il sera suivi par le P. Francesco Mazzitelli, curé de la paroisse de Tous-les-Saints, qui parlera de la « Formation liturgique des laïcs ». Le colloque se conclura avec le P. Jordi Piqué, salésien et président de l’Institut pontifical de liturgie et le P. Giuseppe Midili.

Avec une traduction de Constance Roques

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel