Faire un don

La prière en famille « nous fait retrouver la paix »

Synthèse en français de la catéchèse du pape sur la prière en famille.

« En famille, au milieu de l’agitation et des préoccupations quotidiennes (…) la prière nous fait retrouver la paix des choses nécessaires et redécouvrir la joie de dons inattendus », a dit le pape François lors de sa 100e audience générale, ce mercredi 26 août place Saint-Pierre.

Le pape a conclu, dans le cadre du cycle de catéchèses sur la famille, sa réflexion concentrée autour de trois éléments essentiels : la fête, le travail et la prière. Il a consacré sa catéchèse d’aujourd’hui à la prière en famille qui « redonne du temps à Dieu » et « surgit de l’écoute de Jésus, de la familiarité avec sa parole ».

« Le cœur humain recherche toujours la prière même sans le savoir, et il ne connaît pas la paix s’il ne la trouve », a affirmé le pape. « La prière est un langage d’amour affectif qui nous touche, nous émerveille et nous attendrit », a-t-il continué.

Parmi les pèlerins de langue française, il a salué tout particulièrement les séminaristes du diocèse de Meaux, accompagnés de leur évêque, Mgr Jean-Yves Nahmias. Il a invité tous les pèlerins « à prier ensemble en famille à partir de la lecture de l’Évangile qui nourrit le cœur de chacun, et de la méditation du Rosaire ». « Vos familles s’en trouveront davantage unies dans les moments forts comme dans les moments difficiles », a conclu le pape.

Marina Droujinina

 

Synthèse en français de la catéchèse du pape

« Frères et sœurs, le cœur humain recherche toujours la prière même sans le savoir, et il ne connaît pas la paix s’il ne la trouve. La prière est un langage d’amour affectif qui nous touche, nous émerveille et nous attendrit. Quand l’esprit de prière nous habite sans cesse, et quand Dieu est affectueusement présent à toutes nos pensées, comme une caresse qui nous tient en vie, alors nous sommes heureux en sa présence. Ainsi tout devient prière, alors que, sans affection pour Dieu, les paroles mêmes de la prière ne réchauffent pas la vie. En famille, au milieu de l’agitation et des préoccupations quotidiennes, la prière redonne du temps à Dieu, elle nous fait retrouver la paix des choses nécessaires et redécouvrir la joie de dons inattendus. Elle surgit de l’écoute de Jésus, de la familiarité avec sa parole. »

 

About Francis NULL

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel