Faire un don
Jérusalem, esplanade du Temple et des mosquées © WIKIMEDIA COMMONS - Wayne McLean

Jérusalem, esplanade du Temple et des mosquées © WIKIMEDIA COMMONS - Wayne McLean

France: lettre de Mgr Jordy à l’UNESCO à propos de Jérusalem

Le lien du peuple juif et de la tradition chrétienne, avec Jérusalem

Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude, président du Conseil pour l’Unité des Chrétiens et  les Relations avec le judaïsme de la Conférence des évêques de France, a adressé une lettre à Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’Unesco, à propos de la ville de Jérusalem, le 18 novembre 2016.

Le 20 octobre dernier, une réaction à la même résolution du 13 octobre 2016,  avait été exprimée par la Communauté de Sant’Egidio.

Lettre de Mgr Jordy
Madame la Directrice Générale,
La Conférence des évêques de France a pris connaissance de la résolution de l’Unesco le 13 octobre dernier, concernant la ville de Jérusalem. Cette résolution pose un certain nombre de questions.
En effet, la foi chrétienne s’enracine dans une histoire, dans un peuple et dans des lieux. En ce sens, l’Eglise catholique a toujours gardé comme un trésor précieux l’ensemble du texte biblique et elle manifeste son attachement à la Terre Sainte, particulièrement la ville de Jérusalem.
Or la résolution du 13 octobre dernier semble ignorer le lien du peuple juif et, en conséquence, de la tradition chrétienne, avec Jérusalem. La reconnaissance explicite de chaque communauté de croyants, le respect de cette histoire, est non seulement une question de justice mais aussi une condition de paix. Nous souhaitons vivement que l’Unesco soit attentive à ce point.
Nous vous prions de recevoir, Madame la Directrice Générale, l’assurance de nos salutations respectueuses.
Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude,
Président du Conseil pour l’Unité des Chrétiens et les Relations avec le judaïsme de la CEF

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel