Education : une fondation vaticane pour promouvoir de nouveaux modèles

Présentation par Mgr Guy-Réal Thivierge

Enfants à l'école © Réseau mondial de prière du pape

Enfants à l'école © Réseau mondial de prière du pape

La Fondation pontificale Gravissimum educationis, constituée par le pape François le 28 octobre 2015, a notamment pour objet d’encourager « la recherche de nouveaux modèles éducatifs ». Lors de la présentation de cette structure qui s’inspire du « charisme » du pape argentin, les responsables ont fait le point sur ses initiatives, le 22 septembre 2017, au Vatican.

La Fondation a son siège à la Congrégation pour l’éducation catholique, dont elle entend « incarner la vision », a expliqué Mgr Guy-Réal Thivierge, secrétaire général. Elle est composée d’experts internationaux et son conseil d’administration est présidé par le préfet du dicastère.

Dans son activité, la Fondation pontificale Gravissimum Educationis s’inspire « de l’enseignement de l’Eglise et du charisme du pape François », a-t-il précisé : « Quelques mots-clés orientent notre activité : inclusion, dialogue, coopération, transcendance. »

La vocation de la Fondation est de soutenir des projets d’institutions « novateurs et impactant », en particulier « la recherche de nouveaux modèles éducatifs et la formation des formateurs ».

Mgr Guy-Réal Thivierge a donné l’exemple de projets, entre autres la « Maison De Paix », à Kikwit, en République démocratique du Congo. Il s’agit d’un Centre de formation polyfonctionnel et de promotion humaine, « un laboratoire où expérimenter un nouveau modèle éducatif ».

La Fondation entend aussi investir dans « la formation à la citoyenneté démocratique », à travers des séminaires d’étude et des publications, en collaboration avec l’Académie catholique de France et d’autres académies liées à l’Université catholique du Sacré-Cœur de Milan, à l’Université LUMSA de Rome et à l’Institut universitaire Sophia de Loppiano.

Une enquête sur « les jeunes et les choix » est également prévue en vue du Synode des évêques sur les jeunes qui aura lieu en octobre 2018, Des jeunes entre 16 et 29 ans, d’universités et d’écoles catholiques du monde entier, répondront en ligne à ce questionnaire qui abordera notamment les thèmes de l’identité, des valeurs et des relations, du numérique, de la religion, de la spiritualité et de l’innovation.

Enfin, un « observatoire pédagogique » sera créé : une « structure permanente » chargée de « surveiller les changements internationaux qui concernent l’éducation » et de donner de la visibilité aux « meilleures expériences pédagogiques qui sont en train d’être réalisées dans le monde », avec une attention particulière « à celles qui conjuguent l’éducation avec la citoyenneté active et la solidarité ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!