Faire un don
Général Brian Peddle, Armée du Salut © Vatican Media

Général Brian Peddle, Armée du Salut © Vatican Media

Armée du Salut : les actions concrètes de bonté parlent au cœur

L’amour gratuit attire (Traduction intégrale)

« La sainteté qui se manifeste dans des actions concrètes de bonté, de solidarité et de guérison parle au cœur et atteste l’authenticité de notre vie de disciples », a affirmé le pape François à une délégation de l’Armée du Salut, ce 8 novembre 2019, au Vatican.

« Catholiques et membres de l’Armée du Salut peuvent s’aider mutuellement et collaborer toujours plus avec un respect réciproque », a-t-il aussi assuré devant le général Brian Peddle, supérieur de l’organisation humanitaire.

Le pape a encouragé à « l’amour gratuit » qui « attire et convainc » : « Les jeunes en particulier ont besoin de sentir cet arôme… En ce monde où les égoïsmes et les divisions abondent, il est le goût noble de l’amour inconditionnel qui sert comme antidote et ouvre le chemin à la signification transcendante de notre existence. »

Voici notre traduction du discours du pape.

Salutations du pape François

Général,
Chers frères et sœurs !

Je suis heureux d’avoir cette occasion pour renouveler à tous les membres et les volontaires de l’Armée du Salut mon appréciation reconnaissante pour le témoignage que vous donnez à la vie de disciple et de service des pauvres. Cela fait de vous un signe reconnaissable et crédible d’amour évangélique, en obéissance au commandement du Seigneur : « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. » (Jn 13,34).

Comme je l’ai rappelé quelquefois – maintenant aussi, dans l’échange –, c’est en rencontrant des membres de l’Armée du Salut que j’ai reçu ma première leçon d’œcuménisme de ma grand-mère, il y a de nombreuses années… elle en avait quatre ! Leur exemple d’humble service aux plus petits d’entre nos frères et sœurs parle avec plus d’éloquence que n’importe quelle parole. Il me vient à l’esprit la sage expression de votre prédécesseur, Monsieur le général, quand nous nous sommes rencontrés il y a cinq ans : “La sainteté transcende les frontières confessionnelles”. La sainteté qui se manifeste dans des actions concrètes de bonté, de solidarité et de guérison parle au cœur et atteste l’authenticité de notre vie de disciples. Sur cette base, catholiques et membres de l’Armée du Salut peuvent s’aider mutuellement et collaborer toujours plus avec un respect réciproque, y compris dans la vie de sainteté.

Ce témoignage commun est comme le levain que, dans la parabole de Jésus, une femme a pris et mélangé dans la farine jusqu’à ce que toute la pâte ait levé (cf. Lc 13,21). L’amour gratuit qui inspire les gestes de service envers les nécessiteux n’est pas seulement le levain, mais aussi l’arôme du pain à peine sorti du four. Il attire et convainc. Les jeunes en particulier ont besoin de sentir cet arôme, parce qu’en de nombreux cas il manque dans leur expérience quotidienne. En ce monde où les égoïsmes et les divisions abondent, il est le goût noble de l’amour inconditionnel qui sert comme antidote et ouvre le chemin à la signification transcendante de notre existence.

Comme évêque de Rome, de ce diocèse, je désire remercier l’Armée du Salut aussi pour ce qu’elle fait dans cette ville en gaveur des personnes sans-abri et marginalisées ; il y en a tant à Rome, tant. Et je connais aussi votre vaste engagement dans la lutte contre la traite des êtres humains et d’autres formes d’esclavages actuelles. Que Dieu bénisse votre engagement !

Merci encore pour votre visite. Faisons mémoire les uns des autres dans la prière, et continuons à travailler pour diffuser l’amour de Dieu à travers des œuvres de service et de solidarité.

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel