Fête du Señor de los Milagros (Pérou), angélus du 24 oct. 2021 © Vatican Media

Fête du Señor de los Milagros (Pérou), angélus du 24 oct. 2021 © Vatican Media

Place Saint-Pierre, une crèche du Pérou pour Noël

Print Friendly, PDF & Email

Des artistes venus des hauteurs des Andes

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François l’ a annoncé, après l’angélus de dimanche dernier, 24 octobre 2021, en saluant la communauté péruvienne qui célébrait la fête du « Señor de los Milagros »: la crèche qui sera installée place Saint-Pierre pour Noël vient des Andes, du village de Chopcca, une communauté du département de Huancavelica, au Pérou. Elle compte plus de 30 personnages et elle a été réalisée par cinq artistes célèbres de Huancavelica, indique la Cité du Vatican.

Chopcca est une communauté de langue quechua d’un peu plus de 10 000 habitants. La communauté rurale est située à l’est de la ville de Huancavelica, chef-lieu du département du même nom, à une altitude allant de 3 680 à 4 500 mètres d’altitude, dans une zone traversée par le Qhapaq Ñan ou Chemin de l’Inca.

La crèche péruvienne commémore les deux cents ans de l’indépendance du pays, et elle représente un peu de la vie des peuples des Andes, de façon à symboliser « l’appel universel au salut », explique la même source: « le Fils de Dieu s’est incarné pour sauver chaque homme et chaque femme sur terre, quelle que soit la langue, le peuple, la culture et la nation auxquels ils appartiennent ».

La traditionnelle inauguration de la crèche et l’illumination du sapin de Noël auront lieu, « dans le respect de la réglementation pour lutter contre la propagation de la pandémie », place Saint-Pierre, le vendredi 10 décembre 2021, à 17h.

La cérémonie sera présidée par Mgr Fernando Vérgez Alzaga, Président du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican. Le même jour, dans la matinée, les délégations de Huancavelica (pour la crèche), Andalo (pour l’épicéa) et Gallio (pour la crèche de la Salle Paul VI) seront reçues en audience par le pape François pour la remise officielle des cadeaux.

L’arbre et la crèche resteront Place Saint-Pierre jusqu’à la fin de la période de Noël, en la fête du Baptême du Christ, dimanche 9 janvier 2022.

Les statues de l’Enfant Jésus, de la Vierge Marie, de Saint-Joseph, des mages et des bergers seront réalisées en grandeur nature avec des matériaux comme la céramique, le bois de maguey (agave) et la fibre de verre, et seront vêtues des costumes typiques de Chopcca.

L’Enfant Jésus aura l’apparence d’un enfant « Hilipuska », ainsi appelé parce qu’il est enveloppé dans une couverture typique de Huancavelica et est attaché avec un « chumpi » ou une ceinture tressée.

Les Rois Mages auront des sacoches ou des sacs contenant des aliments caractéristiques de Huancavelica, tels que des pommes de terre, du quinoa, du kiwicha, du cañihua, et ils seront accompagnés de lamas qui porteront un drapeau péruvien sur leur dos.

La naissance du Sauveur sera annoncée par un ange qui jouera d’un instrument à vent typique appelé Wajrapuco.

Dans la crèche, il y aura également des statues de différents animaux appartenant à la faune locale tels que: alpagas, vigognes, moutons, vizcachas, parihuanas et le condor des Andes, symbole national du Pérou.

Il y aura également une représentation à petite échelle de la communauté Chopcca, avec sa culture, sa tradition et ses outils de travail ancestraux, que les paysans utilisent pour labourer la terre.

La création de la crèche andine est née de la collaboration entre la Conférence épiscopale du Pérou, le diocèse de Huancavelica, le gouvernement régional, le ministère du Commerce extérieur et du Tourisme, le ministère des Affaires étrangères et l’Ambassade du Pérou près le Saint-Siège.

 

 

 

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel