Camp de Moria (Lesbos, Grèce), 9 sept. 2020, capture @Sant'Egidio

Camp de Moria (Lesbos, Grèce), 9 sept. 2020, capture @Sant'Egidio

Du G20 de Rome, COP26 de Glasgow et voyages du pape François

Print Friendly, PDF & Email

Interview d’une agence argentine

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François évoque le sommet du G20 de Rome, samedi prochain, 30 octobre 2021, et la COP 26 de Glasgow, début novembre, ainsi que ses projets de voyage, dans une interview à  Télam, l’agence de presse de l’État argentin,IL parle des défis du monde pour surmonter la pandémie et les prochains voyages apostoliques, notamment en Grèce.

Le G20 et la COP26

«Le sommet du G20 à Rome doit sérieusement considérer la relation entre les pays sous-développés et les pays développés» et reconnaître les asymétries du monde, par exemple, dans l’accès aux soins de santé, pour mieux surmonter la pandémie.

Le pape espère que la rencontre pourra servir «à réduire les tensions dans le monde», face aux «escalades de violence qui ne font que provoquer plus de violence».

Plus encore, pour le pape François, il est temps de «passer des paroles aux actes»: «La partie se joue maintenant», a insisté le pape, car la pandémie ne peut être surmontée que «tous ensemble», et il faut «mettre un nom et un prénom aux difficultés» auxquelles l’humanité est confrontée. Ce principe s’applique également, ajoute le pape, «aux défis posés par la Cop26» sur le changement climatique à Glasgow (1er-12 novembre 2021).

Les voyages à venir

Pour ce qui est des projets de voyages apostoliques, le pape François a cité la Chypre et la Grèce – notamment un camp de réfugiés à Lesbos -, probablement du 2 au 6 décembre.

«En ce moment j’ai en tête deux voyages que je n’ai pas encore commencés, qui sont le Congo et la Hongrie», a ajouté le pape.

Il a aussi mentionné «le voyage en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Timor oriental», reporté du fait de la pandémie.

«J’ai toujours pensé que le monde est vu plus clairement à partir de la périphérie, et au cours de ces sept dernières années en tant que pape, je l’ai vu de mes propres yeux», a fait observer le pape.

Merci à Lionel Messi

Enfin, le Pape a remercié la star du football argentin, Lionel Messi, joueur du Paris Saint-Germain, pour le maillot qu’il a reçu à l’occasion de la visite du Premier ministre français Jean Castex, le 18 octobre dernier. Le pape a remercié Messi pour sa «simplicité» et son «dévouement», pour sa «proximité», son «témoignage» et que le succès ne lui soit pas «monté à la tête»: «Que Dieu te bénisse et pour quoi que ce soit, compte sur moi.»

Maillot de Lionel Messi offert par M. Castex, 18 oct. 2021 © AIGAV

Maillot de Lionel Messi offert par M. Castex, 18 oct. 2021 © AIGAV

Share this Entry

Rédaction

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel