Soeur Gloria Cecilia, Ouverture du synode 2021-2023 © Vatican Media

Soeur Gloria Cecilia, Ouverture du synode 2021-2023 © Vatican Media

Le pape François bénit la religieuse colombienne Gloria Cecilia F.M.I. ex-otage au Mali

Elle a été détenue pendant presque 5 ans

Share this Entry

La salle de presse du Saint-Siège confirme que le pape François a salué une religieuse colombienne, otage au Mali, libérée le 9 octobre, soeur Gloria, Franciscaine missionnaire de l’Immaculée (FMI), à l’occasion de la messe d’ouverture du synode 2021-2023, à Saint-Pierre de Rome, ce dimanche 10 octobre 2021.

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni a confirmé la nouvelle dans ce communiqué publié en italien: « Ce matin, avant la célébration de la messe d’ouverture du Synode des évêques, le Pape a salué la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argori, enlevée en 2017 au Mali et récemment libérée. »

Le pape a aussi béni la religieuse à l’issue de la messe.

Soeur Gloria Cecilia, Ouverture du synode 2021-2023 © Vatican Media

Soeur Gloria Cecilia, Ouverture du synode 2021-2023 © Vatican Media

Soeur Gloria Cecilia Narvaez, colombienne, otage au Mali et libérée hier, samedi 9 octobre 2021, avait été enlevée le 7 février 2017 près de Koutiala, à 400 km à l’est de Bamako: elle y était en mission depuis plus de 10 ans.

Soeur Gloria Cecilia a été détenue 4 ans et 8 mois par un groupe jihadiste affilié à Al-Qaida.

« Soeur Gloria a été libérée après quatre ans de captivité ! Réjouissons-nous et continuons à prier pour elle, ses proches et pour ses ravisseurs », twitte pour sa part l’AED.

En italien, après l’angélus du 19 septembre 2021, le pape avait appelé à la libération de prisonniers injustement détenus: « Je tiens à assurer de mes prières pour les personnes injustement détenues dans des pays étrangers. Malheureusement, il existe divers cas, avec des causes différentes et parfois complexes. J’espère que, dans l’accomplissement consciencieux de la justice, ces personnes pourront retourner dans leur patrie dès que possible. »

Les Franciscaines de Marie Immaculée (FMI), nées en Colombie, se consacrent principalement à l’enseignement de la jeunesse en particulier des filles pauvres. La maison-mère se trouve à Bogota.

Elles sont aussi présentes en Équateur, au Chili, en Italie, au Mexique, au Pérou et au Venezuela.

En 2017, la congrégation comptait 554 sœurs dans 107 maisons.

La fondatrice, Mère Maria Caridad Brader (1860-1943), originaire de Suisse, a été béatifiée par Jean-Paul II en 2003.

La nouvelle de la libération de soeur Gloria Cecilia a été salué dans les colonnes de l’agence vaticane Fides, par le père Pierluigi Maccalli, lui même ancien prisonnier au Niger libéré en octobre 2020: « La Farnesina (Ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale) m’a confirmé la nouvelle : que de la joie ! C’est le commentaire chaleureux du Père Gigi Maccalli, prêtre de la Société des Missions Africaines (SMA) », écrit Fides ce 11 octobre.

 

Soeur Gloria Cecilia Narvaez © Présidence Mali

Soeur Gloria Cecilia Narvaez © Présidence Mali

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel