Soeur Maria Concetta, missionnaire sage-femme en Afrique © Vatican Media

Soeur Maria Concetta, missionnaire sage-femme en Afrique © Vatican Media

Audience générale : hommage du pape à une religieuse sage-femme, missionnaire en Afrique

Print Friendly, PDF & Email

Il lui remet une médaille pour son service de la vie

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

A l’audience générale de ce 27 mars 2019, le pape François a rendu un hommage appuyé à une religieuse italienne, sage-femme, missionnaire en Afrique depuis près de 60 ans. «Elle a aidé environ 3000 enfants à naître», s’est-il émerveillé en lui remettant une médaille pour son «service de la vie, des enfants, des mamans, des familles».
Il a aussi remercié «tous les missionnaires hommes et femme, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, qui répandent les semences du Règne de Dieu dans tous les coins du monde» : «Vous faites un grand travail, chers missionnaires. Vous “consumez” votre vie en semant la parole de Dieu par votre témoignage», même sans faire la «Une» des journaux.
En rentrant de son voyage en République centrafricaine (30 octobre 2015), le pape avait déjà parlé de cette religieuse qu’il avait rencontrée à Bangui : «j’ai trouvé à Bangui une religieuse italienne. On voyait qu’elle était âgée : “Quel âge as-tu ?”, ai-je demandé. “81” … cette religieuse était là depuis ses 23-24 ans : toute sa vie ! … Elle était avec une enfant, qui l’appelait “Mamie”. Et la sœur m’a dit : “Je ne suis pas d’ici, je viens du pays voisin, du Congo; mais je suis venue en canoë avec cette enfant”. Les missionnaires sont comme cela : courageux. “Et que faites-vous ?” – “Je suis infirmière et puis j’ai étudié et je suis devenue sage-femme et j’ai fait naître 3.280 enfants”. C’est ce qu’elle m’a dit. Toute une vie pour la vie, pour la vie des autres… c’est beau.»
Paroles du pape François
Chers frères et sœurs,
Aujourd’hui nous avons la joie d’avoir avec nous une personne que je voudrais vous présenter. C’est Sœur Maria Concetta Esu, de la Congrégations des Filles de saint Joseph de Genoni. Pourquoi fais-je cela ? Sœur Maria Concetta a 85 ans, et depuis près de 60 ans elle est missionnaire en Afrique, où elle accomplit son service d’obstétricienne. Je l’ai connue à Bangui, quand je suis allé inaugurer le Jubilé de la miséricorde. Elle m’a raconté que dans sa vie elle a aidé environ 3000 enfants à naître. Quelle merveille ! Ce jour-là, elle était venue en canoë, à 85 ans, faire ses courses à Bangui.
Elle est à Rome ces jours-ci pour une rencontre avec ses sœurs, et aujourd’hui elle est venue à l’audience avec sa supérieure. Alors j’ai voulu profiter de cette occasion pour lui donner un signe de reconnaissance et lui dire un grand merci pour son témoignage !
Chère Sœur, en mon nom et au nom de l’Eglise, je t’offre une décoration. C’est un signe de notre affection et de notre “merci” pour tout le travail que tu as fait parmi nos frères et sœurs africains, au service de la vie, des enfants, des mamans, des familles.
Par ce geste qui t’est dédié, j’entends exprimer aussi ma reconnaissance à tous les missionnaires hommes et femme, prêtres, religieux, religieuses et laïcs, qui répandent les semences du Règne de Dieu dans tous les coins du monde. Vous faites un grand travail, chers missionnaires. Vous “consumez” votre vie en semant la parole de Dieu par votre témoignage… Et en ce monde vous ne faites pas l’info, vous ne faites pas la Une des journaux.
Le cardinal Hummes, qui est chargé dans l’épiscopat brésilien de toute l’Amazonie, va souvent visiter les villes et les villages amazoniens. Chaque fois qu’il arrive, m’a-t-il raconté, il se rend au cimetière, où sont les tombes des missionnaires. Beaucoup parmi eux sont morts jeunes, de maladies contre lesquelles ils n’avaient pas d’anti-corps. Et il m’a dit : «Tous ceux-là méritent d’être canonisés», parce qu’ils ont consumé leur vie dans le service.
Chers frères et sœurs, après ce rendez-vous Sœur Maria Concetta retournera en Afrique. Accompagnons-la de notre prière. Et que son exemple nous aide tous à vivre l’Evangile là où nous sommes. Merci, Sœur Maria Concetta ! Que le Seigneur te bénisse et que la Vierge Marie te protège.
Traduction de Zenit, Anne Kurian

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel