Pompiers du Vatican © Radio Vatican

Pompiers du Vatican © Radio Vatican

Séisme en Italie: les gardes suisses en renfort

Print Friendly, PDF & Email

Le pape continue à envoyer des secours

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Outre des pompiers et des gendarmes du Vatican, le pape François a envoyé des gardes suisses pour participer aux opérations de secours, après le séisme qui a dévasté des zones entières du centre de l’Italie, le 24 août 2016.
Selon le quotidien italien en ligne TG COM 24, un groupe de la Garde suisse pontificale a rejoint Pescara del Tronto, l’un des lieux les plus touchés par la catastrophe. D’après les derniers bilans encore provisoires, au moins 292 morts sont à déplorer dans diverses zones.
Quelques heures après le tremblement de terre qui s’est produit vers 3h30 du matin, le pape avait déjà dépêché des pompiers pour aider les secouristes à Amatrice, dont le centre historique a été entièrement détruit. Puis le lendemain, il avait envoyé des gendarmes du petit Etat.
Le responsable du groupe de la Gendarmerie vaticane, Fabio Vagnoni, a expliqué qu’ils avaient aidé à monter des camps provisoires de tentes pour les rescapés, à sécuriser la zone et à fouiller dans les décombres pour retrouver les personnes disparues.
« Envoyés par le Saint-Père (…), a confié quant à lui le pompier Fabio Di Canio, nous creusons certes mais nous donnons aussi des paroles de réconfort aux personnes qui ont tout perdu ». Ainsi les hommes du pape distribuent aux victimes des chapelets et images bénis par l’évêque de Rome.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel