Espagne : le pape reçoit une personne transsexuelle

Print Friendly, PDF & Email

L’écoute de son évêque, Mgr Amedeo Rodriguez Magro

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François a reçu Diego Neria Lejarraga, un Espagnol de 48 ans, né femme, accompagné de sa fiancée, samedi 24 janvier 2015, en audience privée, à la Maison Sainte-Marthe du Vatican.

Il avait écrit au pape confiant qu’il se sentait marginalisé dans l’Église depuis qu’il a changé de sexe.

Le quotidien régional espagnol « Hoy » rapporte que Diego, originaire de Plasencia (Province de Caceres), en Estrémadure, avait écrit au pape pour lui raconter son histoire : après avoir changé de sexe, huit ans auparavant, il aurait fait l’objet de discriminations. 

Issu d’une famille de catholiques fervents, il se déclare lui-même catholique et pratiquant. Mais il se plaint d’avoir été rejeté dans sa petite ville par des personnes qui fréquentaient la paroisse et que le curé l’ait traité de « fils du démon ».

Le quotidien espagnol explique que Diego Neria s’est senti «très mal à l’aise dans son corps de femme» dès son enfance, et qu’il s’est confié, ces derniers temps, à l’évêque de Plasencia, Mgr Amedeo Rodriguez Magro, auprès de qui il aurait trouvé « courage, consolation et soutien ».

D’après le quotidien, le pape François lui a téléphoné deux fois en décembre, d’abord le jour de l’Immaculée conception – 8 décembre – pour un premier contact, puis pour fixer une date de rencontre. 

Avec une traduction de Constance Roques

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel