Une "paix durable" est un droit pour tous, rappelle Jean-Paul II

Print Friendly, PDF & Email

Le pape évoque les millions de victimes de la dernière guerre

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Lundi 2 septembre 2002 (ZENIT.org) – Jean-Paul II a
réaffirmé le « droit » de tous les hommes à une « paix durable ».

Jean-Paul II a en effet évoqué le début de la seconde guerre mondiale, le
1er septembre 1939, avec l’invasion de la Pologne par les troupes de Hitler.

« Que la souffrance et les tristes événements nous conduisent à une paix
durable, laquelle est un droit et un bien de toutes les personnes »,
déclarait Jean-Paul II

Evoquant ces « tragiques événements » de cette guerre qui a fait "des millions
de victimes », le pape a assuré de sa prière « toutes les victimes de la
terreur et de la guerre ».

Il rendait aussi hommage ceux qui ont « de façon héroïque lutté pour la
liberté de la patrie ».

Dans la foule, les Polonais répondait par un chant populaire aux parles
patriotiques.

Jean-Paul II répondait: « Que Dieu bénisse tous ceux qui m’écoutent, à
Cracovie et dans toute la terre polonaise ».

Il ajoutait ces paroles d’une prière polonaise: « De l’air malsain, de la
faim, du feu et de la guerre, libère-nous, Seigneur ».

Le pape a également évoqué lors de l’angélus de dimanche le « retour à la vie
ordinaire » de ceux qui ont pris des vacances.

« Au plan spychologique, remarquait Jean-Paul II, le retour à la vie
ordinaire n’est pas toujours facile, et i peut même parfois comporter des
difficultés de réadaptation aux devoirs quotidiens. Mais c’est justement
dans le quotidien que Dieu nous appelle à acquérir cette maturité de la vie
spirituelle qui consiste justement à vivre de façon extraordinaire les
choses ordinaires ».

« C’est maintenant, ajoutait le pape, le moment de partager les expériences
faites en famille, avec les amis, les groupes, les associations, en
communiquat enthousiasme , sérénité et joie à la vie de chaque jour ».

« Jésus, continauit Jean-Paul II, invite les croyants à prendre chaqu jour sa
croix et à le suivre, en l’imitant jusqu’au don total de lui à Dieu et à ses
frères ».

« Chers pèlerins de langue française, exhortait le pape en français, aimez le
Christ et suivez-le, même jusqu’au Calvaire, pour trouver la vraie Vie que
le Père vous donnera. Je vous bénis de grand cœur ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel