Faire un don
Voeux du pape à la curie © L'Osservatore Romano

Voeux du pape à la curie © L'Osservatore Romano

« Une foi qui ne nous met pas en crise est une foi en crise », affirme le pape

« Non parmi les rois et le luxe, mais parmi les pauvres et les humbles »

« Une foi qui ne nous met pas en crise est une foi en crise », a déclaré le pape François devant les membres de la curie romaine, ce 21 décembre 2017. Lors du traditionnel échange de vœux de fin d’année, le pape a souligné que la foi devait « impliquer le cœur, l’âme, l’esprit et tout notre être ».

« Que ce Noël, a-t-il souhaité d’emblée lors de cette rencontre, nous ouvre les yeux pour abandonner le superflu, le faux, le malicieux et le feint, pour voir l’essentiel, le vrai, le bon et l’authentique. »

En conclusion de son long discours qui portait sur les relations de la curie avec le monde, le pape a souhaité « que Noël nous rappelle qu’une foi qui ne nous met pas en crise est une foi en crise ».

De même, « une foi qui ne fait pas grandir est une foi qui doit grandir; une foi qui ne nous interroge pas est une foi sur laquelle nous devons nous interroger; une foi qui ne nous anime pas est une foi qui doit être animée ; une foi qui ne nous implique pas, est une foi qui doit être impliquée ».

« En réalité, a-t-il ajouté, une foi seulement intellectuelle ou tiède est seulement une proposition de foi, qui pourra se réaliser quand elle parviendra à impliquer le cœur, l’âme, l’esprit et tout notre être. »

Pour cela, il faut « permettre à Dieu de naître et de renaître dans la mangeoire du cœur », permettre à « l’étoile de Bethléem de nous conduire vers le lieu où se trouve le Fils de Dieu, non parmi les rois et le luxe, mais parmi les pauvres et les humbles ».

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel