Faire un don
Frère Alois, Taizé © Vatican Media

Frère Alois, Taizé © Vatican Media

Taizé : frère Alois reçu par le pape François

Accueil des réfugiés et synode sur les jeunes

Comme chaque année à la même période, le prieur de la communauté de Taizé (Bourgogne, France), frère Alois, a été reçu en audience privée par le pape François le 12 mars 2018. Parmi les thèmes évoqués : les réfugiés et le synode sur les jeunes d’octobre 2018.

Cette rencontre traditionnelle a pour objectif d’informer le pape « des initiatives prises par la communauté dans sa recherche œcuménique et dans son accueil des jeunes », précise un communiqué de Taizé.

Frère Alois « s’est fait le porte parole des jeunes de nombreux pays en remerciant le pape pour la manière si pastorale dont il vit son ministère de pasteur universel ». « C’est un grand encouragement pour beaucoup de jeunes, loin, au-delà de l’Eglise catholique », constate le prieur à l’antenne de Vatican Media.

Il lui a également parlé « des prochains rassemblements de jeunes organisés par la communauté à Lviv (Ukraine) en avril, à Hong Kong en août, et de la rencontre européenne à la fin de cette année à Madrid » en Espagne. Le pape François « a insisté sur l’importance de l’hospitalité », confie-t-il encore.

Enfin, ajoute la note, frère Alois a évoqué « l’accueil de réfugiés que la communauté de Taizé assume depuis très longtemps et qui s’est beaucoup élargi ces dernières années ». « C’est une question qui préoccupe beaucoup (le pape) et cette préoccupation nous la partageons pleinement », assure le prieur.

Taizé accompagne en outre la démarche du synode sur les jeunes, prévu en octobre 2018 : « Nous sommes très à l’écoute des jeunes, il y a un désir d’authenticité chez les jeunes, qu’il faut découvrir et prendre au sérieux et accompagner », souligne frère Alois.

Avant le pape François, frère Alois était reçu chaque année par Benoît XVI, de même qu’auparavant frère Roger se rendait tous les ans à Rome pour rencontrer les papes : Jean XXIII, puis Paul VI et Jean-Paul II.

Taizé a été fondé en 1940 par frère Roger Schutz (1915-2005). Aujourd’hui la communauté rassemble une centaine de frères, catholiques et de diverses origines protestantes, issus de près de trente nations.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel