Faire un don
Pape au Sri Lanka © L'Osservatore Romano

Pape au Sri Lanka © L'Osservatore Romano

Sri Lanka : le pape fait mémoire de son voyage, une grâce spéciale

Visite des membres du comité organisateur (Traduction intégrale)

Une « grâce spéciale », touchante et émouvante, « au moment où… le pays luttait pour la réconciliation et la guérison de ses blessures ». C’est en ces termes que le pape François a fait mémoire de sa visite au Sri Lanka (janvier 2015), en recevant au Vatican une cinquantaine de membres du Comité organisateur, ce 13 octobre 2017.

Voici notre traduction intégrale du discours que le pape a prononcé à cette occasion, se souvenant notamment de « l’atmosphère parfumée » du Sri Lanka et des quarante éléphants qui l’ont salué à son arrivée dans le pays.

Discours du pape François

Chers amis,

Je suis heureux d’accueillir les membres du Comité organisateur de la visite pastorale au Sri Lanka, que j’ai accomplie en janvier 2015. Je salue chacun de vous, ainsi que vos époux qui participent à ce pèlerinage. De même que vous m’avez accueilli sur votre terre et avez organisé avec tant de soin ma visite, en collaboration avec la Conférence des évêques catholiques du Sri Lanka, ainsi je vous accueille chaleureusement ; et, quoique désireux que nos visiteurs se sentent chez eux, je ne peux pas rivaliser avec les quarante éléphants qui m’ont salué sur la route de l’aéroport dans la ville de Colombo !

La possibilité de visiter votre pays a été une grâce spéciale pour moi, au moment où, après des années de conflit et de souffrance, le pays luttait pour la réconciliation et la guérison de ses blessures. J’ai été profondément ému par le grand nombre de vos concitoyens, de religions et de cultures différentes, qui sont venus me saluer à l’aéroport et le long de la route vers Colombo. J’ai été touché aussi par la célébration très belle et touchante de la canonisation de saint Joseph Vaz, le grand missionnaire de la Perle de l’Océan Indien, sûrement le sommet du temps que j’ai passé parmi vous, ainsi que par la grande foule réunie en prière autour du Sanctuaire de Notre Dame de Madhu, symbole de protection et de réconciliation au Sri Lanka.

En repensant avec gratitude à ma visite, je vous remercie de façon spéciale pour tout votre travail assidu, souvent caché, et qui a coûté beaucoup de temps et d’énergie, la rendant si fructueuse. Je remercie aussi vos familles, qui ont fait de nombreux sacrifices et vous ont encouragé dans notre travail. Votre présence ici aujourd’hui a apporté quelque chose de l’atmosphère parfumée du Sri Lanka chez nous, et ainsi nous rappelle les nombreuses grâces divines dont nous avons fait l’expérience ensemble dans votre pays.

En confiant votre peuple du Sri Lanka et ses dirigeants à l’intercession de Notre Dame de Madhu, j’invoque de tout cœur la bénédiction de Dieu sur vous, sur vos familles et sur tous ceux qui ont collaboré avec vous dans la préparation de la visite, ce gage de paix et de force dans le Seigneur. Merci beaucoup !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel