Faire un don
Rencontre avec les migrants à Bologne © L'Osservatore Romano

Rencontre avec les migrants à Bologne © L'Osservatore Romano

Sport : l’Athletica Vaticana accueille deux migrants

Deux nouveaux coureurs de Gambie

L’Athletica Vaticana — l’équipe de course à pied formée de 70 employés du Saint-Siège — a « adopté » deux migrants de Gambie, Jallow et Musa. Le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture (sous l’égide duquel la Secrétairerie d’Etat a placé l’équipe), leur a remis des médailles ce 9 mars 2018, a indiqué L’Osservatore Romano.

Jallow Buba, 20 ans, a fui l’enfer de la Gambie et a débarqué en Italie après être passé par le Sénégal, le Mali, l’Algérie et la Libye, où il a été victime trois fois de bandes criminelles qui l’ont vendu. Musa Barry, 19 ans, lui aussi Gambien, qui a traversé la moitié de l’Afrique vivant sur sa peau l’expérience de la peur et des vexations.

« C’est un geste d’accueil, de solidarité et de concrète intégration à travers le sport, pour relancer les appels du pape et en phase avec le choix du Comité olympique international de créer une équipe d’athlètes réfugiés », explique Mgr Melchor Sánchez de Toca, sous-secrétaire du dicastère.

Les deux nouveaux coureurs d’Athletica Vaticana s’entraîneront désormais avec l’équipe. Ils vivent au centre d’accueil des demandeurs d’asile de Castelnuovo di Porto, là où le pape François s’est rendu le 24 mars 2016 pour célébrer la messe du Jeudi saint.

Le quotidien du Vatican souligne la portée de ce symbole en notant que « les pieds des migrants racontent, plus que des mots, l’horreur et le désespoir de vies en fuite » : « Des pieds durcis par le froid ou brûles par le sable du désert, fuyant les violences et foulant les fils barbelés, noyés dans l’eau et dans la boue. Des pieds blessés par des kilomètres de marche sur les routes inaccessibles de l’espérance. »

Avec une traduction d’Océane Le Gall

 

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel