Faire un don
Le pape à genoux devant les leaders du Soudan du Sud © Vatican Media

Le pape à genoux devant les leaders du Soudan du Sud © Vatican Media

Soudan du Sud : le « geste surprenant et émouvant » du pape, par Andrea Tornielli 

« Une image forte » à « saveur évangélique »

« Le geste du Serviteur des serviteurs de Dieu », c’est ainsi qu’Andrea Tornielli a qualifié l’attitude du pape François qui s’est mis à genoux devant les dirigeants sud-soudanais et leur a baisé les pieds, à la fin de leur retraite spirituelle au Vatican, le 11 avril 2019.

Le directeur éditorial du Dicastère pour la communication, qui signe une tribune sur Vatican News ce 12 avril, salue un « geste surprenant et émouvant » qui a « une saveur évangélique ».

C’est « une image forte, poursuit Andrea Tornielli, qui ne peut être comprise que dans le climat de pardon mutuel qui a caractérisé les deux jours de la retraite. Ce n’est pas un sommet politico-diplomatique, mais une expérience de prière et de réflexion commune entre des dirigeants qui, après la signature d’un accord de paix, s’efforcent de faire en sorte qu’il soit respecté ».

« Quelque chose a dû se passer pendant ces heures à Sainte-Marthe, souligne le directeur éditorial, en premier lieu parmi les dirigeants du Soudan du Sud, qui ont accueilli l’invitation de l’évêque de Rome, appelé ‘Serviteur des serviteurs de Dieu’. S’agenouillant avec peine pour embrasser leurs pieds, le pape s’est incliné devant ce que Dieu avait suscité au cours de cette rencontre de prière. »

Andrea Tornielli rappelle que « des gestes similaires, icônes évangéliques du service, ne sont pas nouveaux dans l’histoire récente de la papauté ». Il cite l’exemple de saint Paul VI qui, « le 14 décembre 1975, dans la chapelle Sixtine, célébrant le dixième anniversaire de l’annulation des excommunications mutuelles entre les églises de Rome et de Constantinople, est descendu de l’autel à la fin de la messe, toujours vêtu de vêtements sacrés, et s’est jeté aux pieds de métropolite Melitone de Chalcédoine, représentant du patriarche Dimitrios ».

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel