Regina Caeli : Jésus, le Bon Pasteur « nous a sauvés par la miséricorde »

Deux jeunes prêtres à peine ordonnés entourent le pape

Jésus, le Bon Pasteur, « nous a sauvés par la miséricorde », explique le pape François, entouré de deux des 19 prêtres qu’il venait d’ordonner, pour la prière mariale du Regina Caeli, à la fenêtre du bureau qui donne Place Saint-Pierre, en présence de quelque 50.000 visiteurs.

Le quatrième dimanche de Pâques est en effet appelé dimanche « du Bon Pasteur » en raison de l’Evangile qui est lu et c’est aussi le dimanche de prière pour les vocations.

Le pape a encouragé les nouveaux prêtres au « service » en disant : « En nous donnant Jésus comme Pasteur, le Père nous a donné ce qu’Il avait de plus précieux », c’est-à-dire un « amour total qui n’est dicté par aucun intérêt, calcul, ou besoin ».

Le pape a expliqué l’exigence de « suivre le Bon Pasteur » en disant : « Il faut suivre le Bon Pasteur, et cela vaut surtout pour les prêtres, les évêques et les papes. Ceux-ci ne doivent pas adopter la mentalité d’un chef d’entreprise mais être des serviteurs, comme Jésus qui, en se dépouillant, nous a sauvés par la miséricorde. »

Il a brossé le portrait robot du « Bon Pasteur » qui « participe avec empressement à la vie de son troupeau » : « Il n’a aucun autre intérêt ni ambition que celui de guider, nourrir, et protéger ses brebis, même au prix de sa propre vie. »

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!