Faire un don
Benediction Urbi et Orbi, Pâques © Vatican News

Benediction Urbi et Orbi, Pâques © Vatican News

Pâques : la prière du pape François pour les pays en conflit

Syrie, Terre Sainte, RDC, Corée, Venezuela, Ukraine

A l’occasion de Pâques, ce dimanche 1er avril 2018, le pape François a demandé « des fruits de paix pour le monde entier ». En donnant la bénédiction ‘Urbi et Orbi’, à la ville et au monde, depuis la loggia centrale de la basilique, le pape a prié spécialement pour les pays en conflit : la Syrie, la Terre Sainte, le Yémen, le Moyen-Orient, le Soudan du Sud, la RDC, la Corée, l’Ukraine et le Venezuela.

Syrie, Terre Sainte, Moyen-Orient

Evoquant « la bien-aimée et tourmentée Syrie, dont la population est épuisée par une guerre qui ne voit pas de fin », le pape a souhaité « que la lumière du Christ Ressuscité éclaire les consciences de tous les responsables politiques et militaires, afin que soit mis un terme immédiatement à l’extermination en cours ».

Il a demandé « que soit respecté le droit humanitaire et qu’il soit pourvu à faciliter l’accès aux aides dont ces frères et sœurs ont un urgent besoin, assurant en même temps des conditions convenables pour le retour de tous ceux qui ont été dispersés ».

Invoquant « des fruits de réconciliation pour la Terre Sainte, blessée encore ces jours-ci par des conflits ouverts qui n’épargnent pas les personnes sans défense », le pape a aussi prié « pour le Yémen et pour tout le Moyen Orient, afin que le dialogue et le respect réciproque prévalent sur les divisions et sur la violence ».

« Puissent nos frères en Christ, qui souvent subissent brimades et persécutions, être des témoins lumineux du Ressuscité et de la victoire du bien sur le mal », a-t-il ajouté.

Soudan du Sud, RDC, Corée

Le pape a évoqué également « ces parties du continent africain tourmentées par la faim, par des conflits endémiques et par le terrorisme ». « Que la paix du Ressuscité guérisse les blessures au Sud Soudan et dans la République Démocratique du Congo tourmentée : qu’elle ouvre les cœurs au dialogue et à la compréhension réciproque. »

« N’oublions pas les victimes de ces conflits, surtout les enfants ! Que ne manque pas la solidarité pour les nombreuses personnes contraintes à abandonner leurs terres et privées du minimum nécessaire pour vivre », a-t-il insisté.

Il a souhaité « des fruits de dialogue pour la péninsule coréenne, pour que les entretiens en cours promeuvent l’harmonie et la pacification de la région » : « Que ceux qui ont des responsabilités directes agissent avec sagesse et discernement pour promouvoir le bien du peuple coréen et construire des relations de confiance au sein de la communauté internationale. »

Ukraine, Venezuela

Le pape a appelé « des fruits de paix pour l’Ukraine, afin que se renforcent les pas en faveur de la concorde et (que) soient facilitées les initiatives humanitaires dont la population a besoin ».

Enfin, il a souhaité « des fruits de consolation pour le peuple vénézuélien » : « Puisse-t-il, par la force de la Résurrection du Seigneur Jésus, trouver le chemin juste, pacifique et humain pour sortir au plus vite de la crise politique et humanitaire qui le tenaille, et que accueil et assistance ne manquent pas à tous ceux de ses enfants qui sont contraints d’abandonner leur patrie. »

Enfants, personnes âgées, gouvernants

Le pape a plaidé la cause des enfants « qui, à cause des guerres et de la faim, grandissent sans espérance, privés d’éducation et d’assistance sanitaire » ; et des aînés « mis à l’écart par la culture égoïste, qui met de côté celui qui n’est pas ‘productif' ».

Quant à ceux qui ont des responsabilités politiques, il a encouragé : « qu’ils respectent toujours la dignité humaine, se prodiguent avec dévouement au service du bien commun et assurent développement et sécurité à leurs propres citoyens ».

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel