Faire un don
Mgr Auza, UN-TV capture

Mgr Auza, UN-TV capture

ONU: désarmement, un fossé entre engagements et actions, par Mgr Auza

Débat sur le « désarmement général et complet »

En matière de désarmement, « il y a un fossé entre les engagements et les actions », a dénoncé Mgr Auza. Le 16 octobre, Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation des Nations Unies, est intervenu lors du débat de la Première Commission sur le point 99 de l’ordre du jour consacré au « Désarmement général et complet ».

Voici notre traduction de la synthèse en anglais proposée par la Mission permanente du Saint-Siège auprès de l’ONU.

Mépris du droit international humanitaire

« Dans son intervention, Mgr Auza a déclaré qu’en dépit des progrès accomplis en matière de traités et de conventions internationales, les signes encourageants de progrès au cours du dernier demi-siècle vers le désarmement nucléaire et le désarmement général et complet ont été atténués. Les anciennes puissances nucléaires se battent pour moderniser leurs arsenaux nucléaires et d’autres cherchent à devenir des puissances nucléaires.

Il y a eu un mépris total du droit international humanitaire dans divers conflits alors que des armes interdites par les traités internationaux sont utilisées contre des civils innocents. Des armes de destruction massive sont vendues ou offertes à d’autres États impliqués dans des conflits. En bref, il y a un fossé entre les engagements et les actions.

Il a applaudi aux travaux de la Première Commission sur le désarmement et félicité le Bureau des Affaires de désarmement pour les progrès accomplis et il a recommandé que les futures délibérations sur le désarmement général incluent des institutions spécialisées dans le maintien et dans la consolidation de la paix ».

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel