Nigeria: Un Centre pour les convertis de l’islam

Certains convertis réussissent à retourner parmi les leurs pour les évangéliser

ROME, dimanche 5 août 2001(ZENIT.org/FIDES) – Un Centre pour protéger les musulmans convertis au christianisme a été ouvert à Pambegua dans l’Etat de Kaduna (Nigeria septentrional). Les personnes accueillies appartiennent pour la plupart à l’ethnie des Haoussas.

Après leur conversion, les nouveaux convertis sont très fréquemment l’objet de menaces de la part des membres de leur ancienne communauté. Ils sont souvent victimes de violences et de spoliations.

L´un des responsables du Centre a déclaré à l´agence Fides : « La plupart des personnes accueillies ici reçoivent des menaces de leur famille. Lorsqu´on ne peut pas assurer leur sécurité ici, on est obligé de les envoyer à Jos ou dans d’autres régions où les chrétiens sont plus nombreux ».

Il a ajouté que certains convertis décidaient de faire des études de théologie. Les nouveaux convertis sont également parfois accueillis dans des familles chrétiennes, d´autres partent chercher du travail dans un autre Etat. De plus en plus de jeunes font des études à l´école biblique pour pouvoir, une fois diplômés, aller annoncer l´Evangile chez eux. Certains ont réussi à retourner dans leurs villages d´origine, une fois passée la colère au sujet de leur conversion.

Il y a également des personnes appartenant à l’ethnie des Fulanis au Centre. Certaines proposent de participer à l´évangélisation des leurs. Il est important que des missionnaires haoussas et fulanis s´engagent à évangéliser leurs ethnies respectives car ces deux groupes sont méfiants à l’égard des étrangers.

Pour aider les nombreux jeunes convertis analphabètes, il est prévu la constitution de groupes d’écoute appelés « La foi vient en écoutant « . Le projet de transmission orale de la foi s’inspire d’un projet analogue adressé aux communautés chrétiennes de langue yoruba et igbo dans le Sud.

Les Haoussas représentent 21% de la population et les Fulanis 11%. Ces deux ethnies sont majoritairement composées de musulmans.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!