Faire un don
Ad Limina, Nicaragua 16/09/2017 © L'Osservatore Romano

Ad Limina, Nicaragua 16/09/2017 © L'Osservatore Romano

Nicaragua : le pape exhorte les évêques à poursuivre le dialogue

Le cardinal Parolin encourage les parties en conflit à un compromis

Alors que les violents affrontements entre le gouvernement de Daniel Ortega et les opposants se poursuivent au Nicaragua – le chiffre de 350 morts est avancé depuis le début du conflit en avril dernier – le pape François encourage les évêques à poursuivre le dialogue, indique Vatican News ce 14 juillet 2018.

Dans une interview à TV2000, chaîne de la Conférence épiscopale italienne, le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua, agressé par des contestataires, a témoigné que le pape appelait à « continuer le travail de dialogue » pour la pacification et à « rester proches de la population dans sa souffrance ».

« Le dialogue, a souligné le cardinal, est l’unique façon d’arriver à la pacification du pays. » Le pape exhorte aussi, a-t-il ajouté « à garder l’unité de la Conférence épiscopale » et assure de sa prière « pour que nous puissions continuer notre mission » malgré la peur.

Le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, exprimant sa préoccupation pour le climat de terreur et de violence, a également invité à chercher le dialogue, mais, a-t-il souligné, « il faut qu’il y ait la volonté de rejoindre un compromis des deux côtés ».

Le 9 juillet dernier, à l’occasion d’une visite pastorale visant à réconforter les prêtres et fidèles victimes de violences dans la région de Carazo, le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque de Managua, Mgr José Silvio Baez, évêque auxiliaire de Managua, ainsi que contre le nonce apostolique, ont été agressés. Le 13 juillet à Managua, des étudiants se sont réfugiés en état de siège dans une église face à la répression des forces armées.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel