Faire un don
Pompiers mexicains en mission sur le Rio Bravo @ Facebook de "La Jornada"

Pompiers mexicains en mission sur le Rio Bravo @ Facebook de "La Jornada"

Migrations: la mort d’un jeune Salvadorien et de sa petite fille bouleverse le pape François

« Il prie pour eux et pour tous les migrants qui ont perdu la vie »

Le pape François a réagi, ce 26 juin 2019, à la photo du jeune Salvadorien noyé avec sa petite fille Angie, dans le Rio Bravo – Rio Grande, frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, près de Matamoros (Tamaulipas), à environ un kilomètre de Bronwsville, au Texas.

En réponse aux questions de certains journalistes, le porte-parole du Saint-Siège, Alessandro Gisotti, a répondu que « le Saint-Père a vu avec une immense tristesse l’image du papa et de sa fillette noyés dans le Rio Grande alors qu’ils tentaient de franchir la frontière entre le Mexique et les États-Unis ».

« Le pape est profondément attristé par leur mort, il prie pour eux et pour tous les migrants qui ont perdu la vie en essayant d’échapper à la guerre et à la pauvreté « , a ajouté Alessandro Gisotti.

La photo a été prise lundi dernier, 24 juin. Il s’agit d’Oscar Alberto Martinez Ramirez, âgé de 26 ans, et de sa petite fille deux presque deux ans, Valeria, qu’il avait prise sur son dos, dans son t-shirt, pour ne pas la perdre en tentant de rejoindre les Etats-Unis à la nage.

La maman, Vanessa Avalos, a pu retourner sur la rive tandis que le papa et la petite-fille étaient emportés par le courant.

Selon Julia Le Duc, journaliste au journal mexicain La Jornada, la famille était arrivée dimanche à Matamoros et voulait demander asile aux Etats-Unis. Mais avertis des délais ils ont décidé de tenter le passage par le fleuve. Le papa avait déposé la petite fille, sur l’autre rive et allait chercher la maman quand la petite l’a suivi dans l’eau. Le papa est allé la reprendre, mais ils ont ensuite été emportés. Les pompiers les ont retrouvés sans vie quelques heures plus tard.

Interrogé par la télévision, au Salvador, la grand-mère de Valeria et maman d’Oscar Alberto, a confié que lors de son dernier contact téléphonique le jeune père de famille lui a dit: “Je t’aime maman. Prenez soin de vous, nous, nous serons bien là où nous allons.” Le Salvador va faire rapatrier les corps.

Des milliers de migrants se mettent en route de différents pays d’Amérique latine vers les Etats-Unis pour fuir la violence, la guerre, la corruption, la pauvreté, et ils présentent des dossiers de demande d’asile ou tentent le passage par le Rio Grande, où le Mexique a intensifié ses contrôles, sous pression des Etats-Unis.

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel