Faire un don

Jésus intercède à tout moment pour les hommes

Homélie du matin, 22 janvier 2015

« Jésus est monté vers le Père et de là, il intercède encore, tous les jours, à tout moment », pour les hommes : « cela, c’est actuel », affirme le pape François dans l’homélie de ce jeudi matin, 22 janvier 2015, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

Le pape a commenté l’Évangile du jour (Mc 3,7-12), où « une grande multitude de gens » accourent vers Jésus : le peuple trouve en Lui « une espérance, parce que sa façon d’agir, d’enseigner, touche leur cœur, atteint leur cœur, parce qu’elle a la force de la Parole de Dieu ».

« Le peuple était un peu lassé de la manière d’enseigner la foi, par les docteurs de la loi de l’époque, qui chargeaient sur leurs épaules tant de commandements, tant de préceptes, mais qui n’arrivaient pas au cœur des gens. Et quand il voit Jésus, et qu’il entend Jésus, les propositions de Jésus, les béatitudes… il sent en lui quelque chose qui bouge – c’est l’Esprit-Saint qui réveille cela ! – et il va trouver Jésus. »

La foule va à Jésus pour être guérie, a fait observer le pape : « personne ne peut suivre Dieu dès le début avec une pureté d’intention : toujours un peu pour [soi], un peu pour Dieu… Et le chemin consiste à purifier cette intention. »

Bien que le peuple recherche « la santé, la guérison », cependant le plus important « n’est pas que Jésus guérisse », ni que « Jésus dise des paroles qui arrivent au cœur ». Le plus important, c’est l’affirmation de la première lecture (He 7, 25 – 8, 6) : « Jésus est capable de sauver d’une manière définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, car il est toujours vivant pour intercéder en leur faveur. »

« Jésus sauve et Jésus est l’intercesseur. Voilà les deux mots clefs », a souligné le pape en y voyant « la force de la foi » chrétienne : « Jésus est monté vers le Père et de là, il intercède encore, tous les jours, à tout moment », pour les hommes.

« Cela, c’est actuel », a-t-il insisté : « « Mais Jésus… oui, c’est fini, il est parti au ciel, il nous a envoyé l’Esprit-Saint, c’est la fin de l’histoire ! » Non ! Actuellement, à tout moment, Jésus intercède ». Tous les jours, à chaque instant, « Jésus est devant le Père, il offre sa vie, la rédemption, il montre à son Père ses plaies, le prix du salut ».

Le pape a invité les personnes « découragées pour une raison ou une autre », à « se rappeler que Jésus prie pour [les hommes], qu’il intercède continuellement » et à lui formuler cette prière : « Seigneur Jésus, aie pitié de moi ! Intercède pour moi ! »

Avec une traduction de Constance Roques

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel