Faire un don
Le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue 02/05/2018 © Vatican Media

Le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue 02/05/2018 © Vatican Media

Japon: le pape François invité à Hiroshima et Nagasaki

Préparation de la Conférence de 2020 sur la non prolifération nucléaire

Le pape François aimerait se rendre au Japon, à Hiroshima et Nagasaki, les deux villes frappées par des bombes atomiques respectivement les 6 et 9 août 1945, faisant 110 000 morts sur le coup et au moins le même nombre, des suites des radiations.

Le maire de Nagasaki, M. Tomihisa Taue a en effet remis au pape François une lettre signée par lui et par le maire d’Hiroshima, M. Kazumi Matsui, mercredi dernier, 2 mai 2018, à l’occasion de l’audience générale, place Saint-Pierre, au Vatican : ils l’invitaient à se rendre dans leurs deux villes. Le maire a échangé quelques mots avec le pape à cette occasion, a rapporté l’agence japonaise Asashi, lundi, 7 mai.

La communauté internationale vient de préparer, à Genève, la Conférence de 2020 sur le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

« Le nombre des « hibakusha » qui ont été exposés aux radiations après le lancement des bombes atomiques diminue chaque année », a déclaré M. Taue au pape, avant d’ajouter : « S’il vous plaît, venez à Nagasaki et encouragez les survivants de la bombe atomique. » Le pape François a répondu que ce serait merveilleux s’il pouvait visiter les deux villes, rapporte la même source.

La lettre des maires demande en effet au pape d’adresser un message au monde en vue de l’abolition des armes nucléaires et à l’occasion d’une visite dans ces deux villes. La lettre fait allusion à la situation internationale actuelle, et aux plans des Etats-Unis visant à construire de plus petites armes nucléaires « tactiques ».

L’invitation survient alors que le pape François avait choisi comme carte de vœu pour la Nouvelle année, dans un contexte de tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, la photo d’un jeune japonais portant sur son dos son petit frère décédé du fait de la bombe de Nagasaki. Au dos de la carte le pape avait commenté: « le fruit de la guerre ». Une copie de la photo originale a été jointe à la lettre des maires au pape.

Carte de voeu du pape 2018 pour dénoncer la guerre, Nagasaki © Bureau de presse du Saint-Siège

Carte de voeu du pape 2018 pour dénoncer la guerre, Nagasaki © Bureau de presse du Saint-Siège

M. Taue s’est rendu au Vatican après avoir participé au comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d’examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) de 2020, qui a débuté le 23 avril 2018 et s’est achevé le 4 mai à Genève (Suisse).

Asashi rappelle aussi que le pape Jean-Paul II s’est rendu au parc du Mémorial de la paix à Hiroshima, à l’église catholique Urakami Tenshudo à Nagasaki et à une résidence des hibakusha.

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel