Faire un don
Cardinal Donald Wuerl, Washington, Etats-Unis © CBP Photography/Wikimedia Commons

Cardinal Donald Wuerl, Washington, Etats-Unis © CBP Photography/Wikimedia Commons

Etats-Unis : le pape accepte la démission du cardinal Wuerl

Un geste pour la guérison des abus et pour l’avenir

Le pape François a accepté la renonciation du cardinal Donald Wuerl, 77 ans, au gouvernement pastoral de l’archidiocèse de Washington (Etats-Unis), ce 12 octobre 2018. Une décision qui intervient dans un contexte de crise sur la gestion des abus sexuels commis au sein de l’Eglise.

Près de deux mois après la lettre de l’ex-nonce aux Etats-Unis, Mgr Carlo Maria Vigano (26 août), mettant en cause le pape François et d’autres responsables dans le traitement du cas de l’ex-cardinal américain Theodore McCarrick, archevêque émérite de Washington, le cardinal Wuerl, sous le feu des critiques, a expliqué dans une lettre que sa renonciation « peut permettre à tous les fidèles, au clergé, et aux laïcs, de se concentrer sur la guérison et sur l’avenir. Cela permet à l’Eglise locale d’aller de l’avant ».

« Une fois encore, poursuit le cardinal, je demande pardon pour mes erreurs de jugement passées… ma démission est une façon d’exprimer mon grand amour respectueux pour vous, peuple de l’Eglise de Washington. »

Dans une lettre rendue publique, le pape François exprime son estime au cardinal américain : « Je sais que cette demande repose sur deux piliers qui ont marqué et continuent à marquer ton ministère : chercher en toutes choses la plus grande gloire de Dieu et offrir le bien au peuple qui t’est confié, écrit-il… Je reconnais dans ta demande le cœur du pasteur qui, en élargissant sa vision pour reconnaître le plus grand bien du corps entier, met la priorité sur les actions qui soutiennent, stimulent et font grandir l’unité et la mission de l’Eglise au-dessus de toute division stérile. »

Le pape ajoute : « Tu as suffisamment d’éléments pour justifier tes actions et distinguer entre ce qui signifie couvrir des crimes ou ne pas s’occuper des problèmes, et commettre des erreurs. Cependant, ta noblesse t’a conduit à ne pas choisir cette voie de défense. Je suis fier de cela et te remercie. Tu exprimes clairement ton intention de donner la priorité au projet de Dieu, avant tout projet personnel… Ta renonciation est un signe de ta disponibilité et de ta docilité à l’Esprit Saint. »

A la tête du diocèse depuis 2006, le cardinal Wuerl reste cependant administrateur apostolique en attendant la nomination de son successeur.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel