Faire un don

Edu-communication, un enjeu pour les familles d’aujourd’hui

Message vidéo du président du Conseil pour les communications, à Mexico

ROME, Lundi 19 janvier 2009 (ZENIT.org) – Le représentant du pape pour les communications est intervenu, via message télévisé, à la VIème Rencontre mondiale des familles de Mexico, soulignant les enjeux éducatifs posés par l’ère de la communication.

Dans le programme télévisé, diffusé par la Catholic.net TV, Mgr Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical pour les communications sociales, reconnaît que, dans un climat dominé aujourd’hui par les moyens de communication, « l’un des gros enjeux auxquels les familles et toute l’Eglise doivent faire face aujourd’hui »  est celui de « la formation des nouvelles générations aux valeurs humaines et chrétiennes ».

Il s’agit « d’un climat culturel généralisé que l’on a appelé ‘médiosphère’ dans la mesure où il est devenu pratiquement l’air que nous respirons », relève Mgr Celli. « Les messages médiatiques, nombreux et multiformes, sont souvent contradictoires, et il n’est pas rare qu’il y ait divergence par rapport aux valeurs que l’on veut vivre en famille ».

« Mais est-ce une bonne raison pour craindre ou refuser ce moment que nous nous trouvons à vivre ? S’interroge le collaborateur du pape. Nous, chrétiens, devrions-nous rester en dehors de la culture de notre époque et la priver de notre active participation, de notre message ? ».

Mgr Celli estime que non. « La famille et la communauté ecclésiale doivent constituer un espace où l’on construit le sens, où l’on apprend à filtrer, à décider, à sélectionner ce que l’on voit et ce que l’on entend. La famille et la communauté sont une occasion de dialogue entre l’Eglise et le monde », explique-t-il.

En citant Benoît XVI, le représentant du pape rappelle qu’ « outre la transmission de la foi et de l’amour du Seigneur, une des tâches les plus importantes de la famille consiste à former des personnes libres et responsables ».

La responsabilité d’« éduquer les enfants à faire bon usage des médias » incombe « aux parents, à l’Eglise et à l’école, a-t-il ajouté, afin que ces derniers soient capables « d’exprimer de sains jugements et de se tracer des objectifs qui pourraient ensuite les guider dans leurs décisions de choisir ou non  tel ou tel programme ».

C’est dans cet objectif, a-t-il souligné, que « l’Eglise encourage depuis des années la promotion d’une formation visant la perception critique des médias, que l’on appelle aussi édu-communication ».

Par exemple, a-t-il expliqué, « les bons films sélectionnés sur la base de l’âge des enfants, sont une excellente occasion pour approfondir les valeurs et développer le discernement des enfants ».

Ceci, souligne-t-il « servirait à tous les membres de la famille pour qu’ils ne soient pas seulement un groupe d’usagers, mais des participants actifs, des missionnaires de la Parole dans la culture numérique ».

« D’où l’importance de ne pas laisser les enfants seuls, mais de les accompagner afin qu’ils utilisent, de façon mesurée, avec créativité et habilité, les nouveaux outils de la communication comme les téléphones portables, les jeux vidéos et les ordinateurs, dont nous connaissons l’étonnante expansion», a-t-il ajouté.

« C’est un nouveau champ dans lequel ils sont protagonistes et peuvent faire beaucoup de bien à leurs contemporains s’ils partagent avec eux leur vie de foi », a-t-il souligné.

Pour que « la culture véhiculée par ces nouveaux médias soit une culture fondée sur le respect, le dialogue et l’amitié, il est vraiment très important que la société soutienne les familles », estime-t-il. 

« Que Notre-Dame de Guadalupe, communicatrice par excellence, protège et guide les familles, et avec elles toute la société afin qu’elle soit toujours plus harmonieuse, pacifique et juste », a-t-il conclu.

Jesús Colina

Traduction française : Isabelle Cousturié

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel