Faire un don
Audience générale du 13 février 2019 © Vatican Media

Audience générale du 13 février 2019 © Vatican Media

Catéchèse en français : le chrétien qui prie ne s’éloigne pas du monde

« Il porte dans son cœur les personnes et les situations »

Quand il prie, « dans le secret de sa conscience, le chrétien ne s’éloigne pas du monde, mais il porte dans son cœur les personnes et les situations », a affirmé le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 13 février 2019.

Depuis la Salle Paul VI du Vatican, le pape a poursuivi ses catéchèses sur le Notre Père, soulignant notamment que le mot « je » n’apparaissait pas dans la prière donnée par Jésus : le chrétien passe du « Tu » au « nous », parce qu’il est « responsable des autres ».

La prière, a-t-il aussi insisté, n’est pas « anesthésie », mais doit faire « éprouver de la compassion » pour l’autre.

Synthèse de la catéchèse en français

Chers frères et sœurs,

Nous continuons d’apprendre à prier comme Jésus nous l’a enseigné. A la racine, il y a un dialogue silencieux, un échange de regard entre deux personnes qui s’aiment : l’homme et Dieu. La prière nous place en vérité devant Dieu : elle fuit le mensonge.

Dans le secret de sa conscience, le chrétien ne s’éloigne pas du monde, mais il porte dans son cœur les personnes et les situations. Dans son enseignement, Jésus souligne que la prière est un dialogue avec Dieu qui passe du « Tu » au « nous ». En effet, dans la prière chrétienne, personne ne demande pour lui-même : c’est la prière d’une communauté de frères et de sœurs. Cela m’empêche de rester tranquille tout seul et m’invite à me sentir responsable des autres.

A la suite de Jésus qui a éprouvé une grande compassion devant les misères du monde, « éprouver de la compassion » est une attitude-clé de l’Evangile. Ainsi, le bon samaritain s’approche de l’homme blessé, contrairement à ceux qui ont le cœur dur. Quand je prie, est-ce que je m’ouvre au cri de tant de personnes proches ou éloignées ? Jésus nous demande de prier pour ceux qui apparemment ne cherchent pas Dieu, car Dieu les cherche plus que tous les autres, lui qui est toujours bon avec tous.

© Librairie éditrice du Vatican

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel