Faire un don
Logos du voyage en Macédoine et Bulgarie

Logos du voyage en Macédoine et Bulgarie

Bulgarie et Macédoine : programme du voyage du pape du 5 au 7 mai 2019

Sur les pas des saints Cyrille et Méthode et de Mère Teresa

Prière pour la paix, rencontres œcuméniques et interreligieuses, visite d’un camp de réfugiés, sont notamment au menu du voyage apostolique du pape François en Bulgarie et en Macédoine du Nord, du 5 au 7 mai 2019. Le Saint-Siège a publié le programme de cette visite de deux pays à majorité orthodoxe, sur les pas des saints Cyrille et Méthode et de Mère Teresa, deux mois plus tôt, ce 7 mars.

Au cours de ce déplacement de trois jours dans les Balkans, le pape se rendra dans les villes bulgares de Sofia et Rakovski, et dans la ville de Skopje, capitale de la République de Macédoine (ou ex-République yougoslave de Macédoine). Il sera le deuxième pape à fouler le sol bulgare, après le pape Jean-Paul II en 2002. Ce voyage suivra aussi les traces de saint Jean XXIII, premier visiteur apostolique en Bulgarie.

Auprès des saints Cyrille et Méthode

Le pape décollera le 5 mai à 7h de l’aéroport de Rome/Fiumicino pour atterrir à Sofia à 10h heure locale (9h à Rome). Il recevra un accueil officiel et rencontrera le Premier ministre Boïko Borissov dans une salle de l’aéroport.

Suivra une cérémonie de bienvenue et une visite de courtoisie au président de la République Roumen Radev, au palais présidentiel ; puis le pape rencontrera les autorités du pays et le corps diplomatique, devant lesquels il prononcera un discours sur la place Atanas Burov.

Le pape est attendu ensuite au palais du Saint Synode de l’Eglise orthodoxe bulgare pour rencontrer le patriarche, le métropolite Neophyte. Il priera aussi en privé devant le Siège des saints Cyrille et Méthode (IXe siècle, évangélisateurs des peuples slaves et co-patrons de l’Europe), en la cathédrale patriarcale de saint Alexandre Nevsky, avant de réciter la prière du Regina Coeli – remplaçant l’angélus au temps pascal – sur la place de la cathédrale.

A 16h45 (15h45 à Rome), le pape doit célébrer une messe place Knyaz Alexandar.

Prière interreligieuse pour la paix

Le lendemain, 6 mai, le pape visitera tôt le matin un camp de réfugiés. La région des Balkans est traversée par une crise migratoire, qui avait été évoquée lors de la visite du président macédonien Gjorge Ivanov, en 2015, au Vatican.

A 9h30 (8h30 à Rome) il prendra l’avion pour se rendre à Rakovski où il célébrera une messe avec les enfants faisant leur Première communion, en l’église du Sacré-Cœur de la ville.

Après le déjeuner avec les évêques de Bulgarie au couvent des franciscaines, le pape a rendez-vous avec les catholiques dans l’église de Saint-Michel Archange. Il y prononcera un discours.

A 17h15 (16h15 à Rome), il reprendra l’avion pour revenir à Sofia. Sur la place Nezavisimost de la capitale, il participera à une prière pour la paix avec des représentants d’autres religions.

Dans la ville natale de Mère Teresa

Au dernier jour du voyage, le 7 mai, le pape prendra congé de la Bulgarie à 8h20 (7h20 à Rome). Il atterrira à Skopje, capitale de la Macédoine du Nord, moins d’une heure plus tard, à 8h15 heure locale et sera accueilli par une cérémonie de bienvenue dans la cour du palais présidentiel. Il rencontrera le président Gjorge Ivanov, le Premier ministre Zoran Zaev, et enfin les autorités du pays.

La matinée se poursuivra par une visite au mémorial Mère Teresa – dont Skopje est la ville natale – avec des responsables religieux. Le pape rencontrera aussi des personnes démunies et priera avec elles. Et il célébrera une messe place Macédoine.

Après le déjeuner, est prévue une rencontre œcuménique et interreligieuse avec les jeunes au Centre pastoral, et une rencontre avec les prêtres, leurs familles, et les religieux, dans la cathédrale de la ville. Le pape prononcera deux discours lors de ces deux rencontres.

Au terme de cette journée très dense, il quittera le pays à 18h30 et arrivera à Rome/Ciampino à 20h30.

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel