Faire un don
Card. George Pell, wikimedia commons, Kerry Myers

Card. George Pell, wikimedia commons, Kerry Myers

Australie : le card. Pell attend son recours en appel en prison

Les prochaines audiences auront lieu les 5 et 6 juin

Le cardinal australien George Pell pourrait rester au moins encore trois mois en prison, dans l’attente qu’un tribunal d’appel traite le recours qu’il a présenté, contre le jugement de première instance pour abus sexuels sur deux mineurs, indique Vatican News en italien du 8 mars 2019.

Ses avocats n’ont pas demandé la liberté sous caution puisque le cardinal avait renoncé à la demander.

Les prochaines audiences auront lieu les 5 et 6 juin, comme l’a fait savoir un porte-parole de la Cour d’appel de Melbourne. Le 13 mars, le juge Peter Kidd du tribunal de Victoria, émettra la décision de justice de décembre, rendue publique le 26 février dernier, reconnaissant le cardinal Pell coupable de cinq crimes d’abus.

L’avocat en droit pénal Robert Richter ne mènera plus la défense du cardinal : il y a renoncé en déclarant qu’il manquait d’« objectivité suffisante » pour mener l’appel, mais qu’il continuera de conseiller l’équipe des avocats. « Je suis très irrité à cause du verdict parce que je crois que cet homme est innocent, mais il a été inculpé », a-t-il ajouté.

Pour leur part, les évêques australiens exhortent « à ne pas tirer de conclusions définitives tant que les juges d’appel n’auront pas eu l’opportunité de réexaminer la question ». C’est ce qu’ils ont souligné dans une note signée par le président de la Conférence épiscopale australienne Mgr Anthony Fisher, archevêque de Sydney. « Nous pourrions finir par nous unir à des personnes qui diabolisent ou à des apologistes, à ceux qui cherchent le sang ou à ceux qui le nient, a dit l’archevêque. Le procès légal concernant le cardinal n’est pas encore terminé, par conséquent, je ne commenterai pas. »

Selon ses proches contactés par Vatican News, le cardinal est « serein » et « il a confiance dans la justice ».

L’ancien préfet du Secrétariat pour l’économie – nommé à ce poste en 2014 – a été jugé coupable d’abus sexuels sur mineurs, de 12 et 13 ans, dans les années 90, alors qu’il était évêque auxiliaire de Melbourne (Australie). Le cardinal Pell, 77 ans, continue de se déclarer innocent.

Le Saint-Siège a réagi à la publication du jugement de condamnation en affirmant son « total respect à l’égard de la justice australienne ».

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel