Faire un don
Bx Don Orione, sanctuaire de N.S. Guardia - Ceranesi (Italie) © wikimedia commons / Bbruno

Bx Don Orione, sanctuaire de N.S. Guardia - Ceranesi (Italie) © wikimedia commons / Bbruno

Amazonie: nouvelles présences missionnaires de l’Œuvre de Don Orione

Auprès des réfugiés du Venezuela

« Deux nouveaux avant-postes missionnaires de l’Œuvre de Don Orione s’ouvrent actuellement en Amazonie », explique l’agence missionnaire vaticane « Fides » (S.L.), ce 23 octobre, au coeur du synode pour l’Amazonie : « l’un dans la ville de Candeias do Jamari, dans l’Etat de Rondonia, et l’autre dans les environs de Boa Vista, capitale de l’Etat de Roraima », indique à Fides le p. Josumar Dos Santos, supérieur provincial des Orionistes du nord du Brésil.

L’avant poste s’engage aussi aux côtés de Vénézuéliens réfugiés: « En outre, leur action de soutien et de solidarité envers les Vénézuéliens passant la frontière se poursuit, sachant que le flux en question ne s’est jamais interrompu », souligne la même source.

Le p. Dos Santos ajoute: « Nous avons envoyé deux de nos prêtres, les Pères Sebastiâo et Miguel, dans la ville de Pacaraima afin de collaborer avec le Diocèse en ce qui concerne le soutien matériel et spirituel de la multitude de personnes qui passe la frontière pour chercher fortune au Brésil – affirme le Provincial. Nous avons pris soin de 1.500 à 1.600 personnes qui chaque jour passent la frontière avec leurs quelques avoirs et qui ont besoin de tout. Nous leur fournissons un repas et quelques aides et surtout nous les réconfortons ».

L’évêque a confié aux Orionistes une zone missionnaire à la périphérie de Boa Vista auprès des Vénézuéliens: « Nous commençons maintenant dans une zone pastorale dépourvue de prêtres, où est présente une grande pauvreté religieuse, En majorité la population est composée d’immigrés qui ont perdu leurs racines et leurs traditions. De nombreuses sectes évangéliques sont présentes et les catholiques constituent une minorité. Nous pensons ouvrir une œuvre éducative destinée aux enfants et aux jeunes, nombre desquels sont dans les rues, privés de toute attention ».

A Buritis (Rondonia), à la frontière avec la Bolivie, quatre religieux desservent une zone pastorale très vaste de plus de 100 communautés chrétiennes, pouvant être éloignées de 100 km l’une de l’autre: « Les évêques eux-mêmes ont difficilement des prêtres disponibles pour aller dans ces zones. C’est pourquoi notre présence est vue comme une prophétie et une providence pour les pauvres – met en évidence le Provincial. Une belle chose est l’implication dans l’apostolat des religieuses orionistes et des laïcs du Mouvement laïc orioniste qui s’est immédiatement formé sur place ».

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel