Nadia De Munari © Diocèse de Vicence

Nadia De Munari © Diocèse de Vicence

Pérou : le pape condamne le meurtre « injustifiable » d’une missionnaire laïque

Print Friendly, PDF & Email

Proximité spirituelle pour ses obsèques

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François condamne une « violence injustifiable » après la mort de la missionnaire italienne Nadia De Munari, lors d’une agression perpétrée dans sa chambre au centre éducatif “Mamma Mia” à Nuevo Chimbote, au Pérou le 24 avril 2021.

Les obsèques de la laïque de l’Operazione Mato Grosso (OMG) ont été célébrées dans l’église de la Asunción de la Virgen Maria, par Mgr Angel Francisco Simon Piorno, évêque de Chimbote – ville côtière péruvienne.

La missionnaire de 50 ans gérait 5 crèches et une école du mouvement fondé par don Ugo De Censi, auprès de 500 enfants des bidonvilles de Nuevo Chimbote, qui accueille des migrants provenant des Andes.

Dans un télégramme envoyé à l’évêque de Chimbote par l’intermédiaire du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, le pape exprime « la plus ferme réprobation pour ce nouvel épisode de violence injustifiable, qui s’ajoute à tant d’autres dans lequels des missionnaires ont perdu la vie alors qu’ils réalisaient avec abnégation leur service de l’Evangile et d’aide aux plus nécessiteux et démunis ».

Offrant ses prières pour le repos éternel de la volontaire, le pape assure ses parents, ses deux soeurs et ses proches de sa « proximité paternelle », accordant sa bénédiction à tous ceux qui participeront aux funérailles, au Pérou comme à Giavenale en Italie, où doit être rapatrié le corps.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel