Rencontre de Mgr Paul R. Gallagher et de M. Wang Yi © Vatican Media

Rencontre de Mgr Paul R. Gallagher et de M. Wang Yi © Vatican Media

Chine: nomination des évêques, coronavirus, paix et droits humains

Rencontre des MAE à Munich

Share this Entry

Le Saint-Siège et la Chine réaffirment la valeur de l’accord sur la nomination des évêques catholiques en Chine populaire, l’importance de la coopération pour éradiquer l’épidémie de CoV19 et pour promouvoir la paix et les droits humains.

Mgr Paul Richard Gallagher, Secrétaire aux relations avec le
États du Saint-Siège, et M. Wang Yi, conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine se sont rencontré ce 14 février 2020 à Munich (Allemagne) à l’occasion de la Conférence sur la sécurité Munich 2020, indique un communiqué du Saint-Siège, en italien, ce même 14 février à 21h.

La Chine continentale et le Saint-Siège sont parvenus à un « accord provisoire » sur la nomination des évêques, annonçait le Vatican dans un communiqué du 22 septembre 2018. Un accord « historique », après des années de pourparlers, qui n’est pas « politique » mais « pastoral ».

Il s’agissait notamment d’éviter que des évêques ne soient pas en communion avec Rome, a expliqué le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin la même année, et il redisait en 2019 l’importance de mettre en oeuvre cet accord.

« Au cours de l’entretien, qui s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse, on a évoqué les contacts entre les deux parties, qui se sont développés positivement au fil du temps. En particulier, on a souligné l’importance de l’Accord provisoire sur la nomination des évêques, signé le 22 septembre 2018″.

Il a été question aussi de « renouveler la volonté de poursuivre le dialogue institutionnel au niveau bilatéral pour favoriser la vie de l’Église catholique et le bien du peuple chinois », ajoute le communiqué.

Il a été question de l’épidémie de CoV19: les deux parties ont dit leur satisfaction pour « les efforts déployés pour éradiquer l’épidémie de coronavirus et la solidarité avec la population touchée ».

Pour ce qui est des droits humains, le communiqué précise qu’on « a souhaité une coopération internationale accrue pour promouvoir la coexistence civile et la paix mondiale et des considérations ont été échangées sur le dialogue interculturel et les droits de l’homme ».

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel