La Bible @ Robert Cheaib - flickr.com/theologhia

La Bible @ Robert Cheaib - flickr.com/theologhia

Commission biblique pontificale : « Qui est l'homme ? », nouvelle publication

Print Friendly, PDF & Email

Une lecture anthropologique systématique de la Bible

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Les théologiens de la Commission pontificale biblique ont présenté une lecture anthropologique systématique de la Bible dans un nouveau livre intitulé « Qui est l’homme ? », qui vient de paraître en italien. L’histoire de l’homme «n’est pas une histoire de misère humaine, mais l’histoire de la gloire de Dieu en l’homme», expliquent ceux qui ont participé à sa rédaction.
La demande de cette étude, explique Vatican News, «est venue du pape en personne». Résultat : quatre chapitres, plus de 330 pages – publiés par la Librairie éditrice du Vatican (LEV) – d’une «enquête cognitive détaillée sur la créature humaine et sa relation avec le Créateur, comme raconté par les Écritures».
« L’intention de ce document, explique le cardinal Luis Ladaria, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi – dont dépend la Commission – est donc de faire percevoir la beauté, mais aussi la complexité de la Révélation divine concernant l’homme. »
C’est « un travail qui jusqu’à présent n’avait jamais été fait, affirme le père Pietro Bovati, SJ, secrétaire de la Commission pontificale biblique, dans une interview à Vatican News en italien du 16 décembre 2019. (…) Nous voulions faire un travail systématique afin d’offrir un cheminement de ce que dit la Bible sur toute la complexité de l’être humain. En offrant cette voie au théologien, nous suggérons de ne pas prendre l’Écriture comme un répertoire de déclarations isolées, mais de prendre en compte la valeur des affirmations individuelles dans leur contexte fondamental, de la première page de l’Écriture à la dernière. »
Le nouveau livre, lit-on dans une introduction, fournira aux experts, catéchistes, formateurs, « un texte de référence » qui permet une réflexion « sur des thèmes qui sont au centre du débat social et civil : divorce, adultère, homosexualité ou, à d’autres égards, célibat sacerdotal, pour n’en nommer que quelques-uns ».
L’originalité de l’ouvrage, affirme le p. Bovati, « réside dans l’itinéraire » qui offre « une compréhension de l’homme plus complexe, plus organique, plus conforme à notre tradition biblique ».
Le premier chapitre du livre traite de la présentation de l’homme comme une créature de Dieu, un être fragile fait de « poussière » et rendu vivant par le « souffle » divin. Ce livre, explique le jésuite, explique « comment l’Écriture parle de ces deux aspects : de la fragilité de l’homme, de sa faiblesse, de sa peur de mourir. Et puis aussi de son extraordinaire qualité de personne semblable à Dieu, dotée du souffle de Dieu, capable de prophétie, de sagesse et ayant en lui un principe d’immortalité ».
Le deuxième chapitre montre la condition de l’homme sur Terre (le «jardin»), en approfondissant les aspects de l’alimentation, du travail et des relations avec les autres êtres vivants. Le troisième chapitre traite de l’homme dans ses relations de nature conjugale, filiale, fraternelle et amicale.
Enfin, le dernier chapitre a pour thème l’histoire de l’homme « soumis à la loi, qu’il a le devoir d’accomplir, comme une obéissance à poursuivre », explique le p. Bovati. « Comment Dieu intervient-il dans cette histoire ? … Avec son processus de salut, de manière à donner … à cette parabole de la vie de l’homme, un caractère non négatif, mais plutôt le triomphe de la grâce, du pardon et du salut. Alors que l’histoire n’est pas une histoire de misère humaine, mais l’histoire de la gloire de Dieu en l’homme. »

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel