Le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue 02/05/2018 © Vatican Media

Le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue 02/05/2018 © Vatican Media

Japon : Mgr Peter Michiaki Nakamura, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Nagasaki

Il était jusqu’ici curé de Miura-machi

Share this Entry

Le pape François a nommé évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Nagasaki, au Japon, le P. Peter Michiaki Nakamura, jusqu’ici curé de Miura-machi.
Le nouvel évêque est né le 21 mars 1962 à Saikai-city, dans la préfecture de Nagasaki. Il a étudié d’abord au Petit Séminaire de Nagasaki et ensuite il a étudié la philosophie et la théologie au Grand Séminaire Saint Sulpice de Fukuoka.
Il a obtenu une licence en Théologie morale à l’Académie Alphonsienne de Rome (1991-1994). Il a été ordonné prêtre le 19 mars 1988 pour l’archidiocèse de Nagasaki.
Après son ordination sacerdotale, il a été formateur au Petit Séminaire de l’archidiocèse de Nagasaki (1988-1989 et 1994-1999) et vicaire de la paroisse de Nakamachi (1989-1991).
Il a été également vicaire de la paroisse cathédrale d’Urakami (1999-2002) et curé des paroisses de Togitsu (2002-2005) et d’Uematsu (2007-2014).
De 2005 à 2007, il a été formateur au Grand Séminaire de Fukuoka.
Depuis 2009, il est enseignant de Théologie morale près les Grands séminaires de Fukuoka et de Tokyo.
Depuis 2014, il est curé de la paroisse de Miura-machi.
Il est possible que le pape François visite le Japon cette année. En dialoguant avec la presse dans l’avion qui le conduisait de Rome au Panama, le 23 janvier 2019, le pape François a déclaré qu’il se rendrait au Japon en novembre.
Le pape a été officiellement invité à se rendre au Japon par le premier ministre Shizo Abe, en juin 2014. Le 2 mai 2018, le maire de Nagasaki, Tomihisa Taue a remis au pape François une lettre signée par lui et par le maire d’Hiroshima, Kazumi Matsui, l’invitant à se rendre dans leurs deux villes frappées par des bombes atomiques en août 1945.

Share this Entry

Marina Droujinina

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel