Alessandro Gisotti Rome-Panama© Vatican Media

Alessandro Gisotti Rome-Panama© Vatican Media

Six ans de pontificat : le courage et la sérénité du pape, par Alessandro Gisotti

Print Friendly, PDF & Email

«Pour François, ce qui est fondamental… c’est la conversion des cœurs»

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Six ans après l’élection du pape François (13 mars 2013), le directeur par intérim du Bureau de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotto, revient sur ce pontificat, dans une interview à Vatican News ce 12 mars 2019. Il souligne le «courage» et la «sérénité» du pape, pour qui «ce qui est fondamental… c’est la conversion des cœurs».
Il évoque notamment «le cœur du pontificat» : les homélies des messes du matin à la Maison Sainte-Marthe. En effet, «le pape y rencontre le peuple de Dieu». Ces homélies, estiment-ils, «sont un gisement extraordinaire, parce que si l’on va voir ensuite les grands documents du pontificat, on observe qu’ils reprennent souvent les homélies de Sainte-Marthe, ou qu’ils en sont directement inspirés».
Alessandro Gisotti mentionne les grands traits du pontificat, tels le «dialogue» et la «culture de la rencontre» que le pape «met en pratique avant tout avec le thème de l’amitié». Et de citer sa rencontre, à Abou Dhabi, «avec le grand imam El-Tayeb» : «J’ai vraiment vu que l’un et l’autre se recherchaient aussi dans la proximité, conscients que la signature de la Déclaration commune sur la fraternité humaine était un geste prophétique et courageux.»
«Ce n’est jamais un dialogue avec une finalité spécifique, mais c’est un dialogue qui naît de la rencontre», fait-il remarquer. Il s’arrête également sur une constante du pontificat : l’attention aux migrants qui «sont des personnes et non des numéros».
«Ne te laisse pas prendre par l’amertume»
Alessandro Gisotti parle également du récent Sommet sur la protection des mineurs au Vatican : «Le pape a fait preuve de courage et aussi, selon moi, d’un courage prophétique, parce que pour la première fois – face à un scandale terrible qui met en danger non seulement la crédibilité, mais par certains aspects la mission même de l’Église – il a voulu convoquer tous les présidents des épiscopats… Il faut donner une réponse mondiale à un problème mondial.»
Quant aux «mesures concrètes», il cite «la publication prochaine d’un Motu proprio, la publication d’un Vademecum de la Congrégation pour la doctrine de la foi et toute une série de règlements, ainsi que l’initiative des « task force », c’est-à-dire des experts qui peuvent aider les Conférences épiscopales à mettre en œuvre une activité de protection des mineurs». «Pour François, ajoute-t-il, ce qui est fondamental… c’est la conversion des cœurs, qui naît de l’écoute des victimes».
Le porte-parole du Vatican rend hommage au pape comme à un homme de paix : «François fait vraiment honneur au nom qu’il porte». Il confie être particulièrement touché par «sa sérénité». «Nous vivons et nous ne pouvons pas le cacher – le pape lui-même ne le cache pas – un moment très délicat, en particulier justement à cause du scandale terrible des abus. Toutefois, malgré cette grande conscience et aussi ce courage pour affronter la situation, François ne perd pas son calme, sa sérénité. Et vraiment – même en le regardant dans les moments privés, cela m’a touché par exemple de le voir beaucoup prier de près – on voit vraiment un homme de paix. C’est une paix qui, évidemment, ne vient pas du monde mais qui vient de Dieu.»
«Même à mon égard, raconte-t-il, à un moment pas facile, parce que ma charge est advenue à un moment totalement inattendu, à un moment avec des difficultés quotidiennes objectives, le pape m’a dit personnellement, à plusieurs occasions : ‘Ne te laisse pas prendre par l’amertume, reste serein’.»
Avec une traduction d’Hélène Ginabat

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel