Moon Jae-In, président de Corée du Sud, 2018 © Vatican Media

Moon Jae-In, président de Corée du Sud, 2018 © Vatican Media

Corée : le pape encourage le travail pour la paix

Print Friendly, PDF & Email

Visite du président sud-coréen Moon Jae-in au Vatican

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François a reçu le président de la République de Corée du Sud, Moon Jae-in, au Vatican, ce 18 octobre 2018, durant 35 minutes en privé. Au cœur de cette visite : la promotion du dialogue et de la réconciliation entre Coréens.
Le chef d’Etat sud-coréen s’est également entretenu avec le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin et avec Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats.
Les entretiens, rapporte un communiqué du Vatican, ont été l’occasion de relever «la contribution positive de l’Eglise dans le domaine social, éducatif et de la santé, ainsi que dans la promotion du dialogue et de la réconciliation entre Coréens».
«L’engagement commun pour favoriser toute initiative utile qui permette de dépasser les tensions existant encore dans la Péninsule coréenne, pour ouvrir une nouvelle saison de paix et de développement», a été exprimé. Enfin, quelques questions de caractère régional ont été traitées, précise la note.
Le président Moon Jae-In était porteur d’une invitation verbale du leader nord-coréen Kim Jong-un adressée au pape François, à visiter Pyongyang – capitale de Corée du Nord. D’après le porte-parole du président sud-coréen Yoon Young-chan, dans des propos rapportés par YonHap News, le pape a répondu : «Je donnerai une réponse sans réserve si une invitation (officielle) est présentée et que je peux y aller».
Selon la même source, le pape a aussi déclaré : «Je soutiens fermement les efforts du gouvernement sud-coréen qui cherchent un processus de paix sur la péninsule coréenne». «Avancez sans vous arrêter. N’ayez pas peur», a-t-il ajouté.
D’après les journalistes présents sur place, Moon Jae-In s’est présenté ainsi : «Je viens comme chef d’Etat coréen mais je suis aussi catholique, mon nom de baptême est Timothée et c’est pour moi un honneur de vous rencontrer». Avant de le quitter, il a salué le pape comme «un maître pour l’humanité». Le pape a quant à lui souhaité : «Bon travail pour la paix». Il a offert au président une médaille portant un rameau d’olivier et lui a remis le message de la Journée mondiale de la paix ainsi qu’un tableau de la place Saint-Pierre du XVIIIe siècle.
Moon Jae-In a offert au pape une sculpture du visage de Jésus couronné d’épines, en disant : «Ce sont toutes les souffrances du peuple coréen», ainsi qu’une statue en marbre de la Vierge Marie avec un visage de femme coréenne.
La veille de cette rencontre, le cardinal Secrétaire d’Etat Pietro Parolin a présidé une messe pour demander la paix dans la péninsule en présence du président.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel