Ad Limina, Nicaragua 16/09/2017 © L'Osservatore Romano

Ad Limina, Nicaragua 16/09/2017 © L'Osservatore Romano

Nicaragua : le pape plaide pour la réconciliation et la cohabitation pacifique

Print Friendly, PDF & Email

Message au président Ortega

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François a écrit un message au président du Nicaragua Daniel Ortega, plaidant pour la réconciliation et la cohabitation pacifique dans le pays, rapporte Vatican News en italien ce 11 septembre 2018.

Dans ce message envoyé pour la fête nationale (15 septembre), le pape prie pour les enfants de la «nation bien-aimée» : que Jésus, «Prince de la paix», accorde à tous «les dons d’une réconciliation fraternelle et une cohabitation pacifique et solidaire», souhaite-t-il.

Vatican News précise que le Nicaragua fête ses 197 ans d’indépendance, alors que le pays est en proie à une crise socio-politque depuis le projet de réforme de la sécurité sociale, en avril dernier : selon les bilans humanitaires, 400 victimes sont à déplorer dans les affrontements.

Lors de l’angélus du 1er juillet dernier, le pape avait déclaré : « En renouvelant ma prière pour le bien-aimé peuple du Nicaragua, je désire m’unir aux efforts que sont en train de réaliser les évêques du pays et beaucoup de personnes de bonne volonté, dans leur rôle de médiation et de témoignage pour le processus de dialogue national en cours sur la voie de la démocratie. »

Le 22 avril, il avait déjà souhaité le dialogue : « J’exprime ma proximité dans la prière à ce pays, et je m’unis aux évêques en demandant que cesse toute violence, que l’on évite une effusion de sang inutile et que les questions ouvertes soient résolues pacifiquement et avec le sens de la responsabilité. »

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel