Colombie : une relique de Saint Jean-Paul II pour faire cesser la violence

Print Friendly, PDF & Email

Une relique du sang de saint Jean-Paul II est en pèlerinage en Colombie. Elle apporte un message de paix aux victimes de la violence et prépare un voyage probable du pape François dans ce pays.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Apporter un message de paix à toutes les personnes victimes de violence, tel est l’objectif du pèlerinage d’une relique du sang de saint Jean-Paul II en Colombie.

Organisé par la fondation des « Victimes visibles », ce pèlerinage a commencé mardi 2 juin dans la capitale, Bogota, et il se prolongera jusqu’au 5 juin, annonce Radio Vatican.

Le pèlerinage de la relique apparaît aussi comme une préparation à une visite probable du Pape François en Colombie, indique la même source.

En remerciant la conférence épiscopale colombienne de l’avoir invité à visiter le pays, le pape François a appelé une Église colombienne à devenir un «hôpital de campagne» et un lieu sûr pour accueillir toutes les personnes qui ont souffert de la violence.

Le pape a en effet adressé une lettre, signée par le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, à la Conférence épiscopale colombienne en avril.

Lors de la préparation du pèlerinage de la relique de saint Jean-Paul II, le cardinal Ruben Salazar, archevêque métropolite de Bogota, a pour sa part déclaré que de nombreux fidèles sont « appelés à travailler en faveur de la justice, de la solidarité et du dialogue afin de construire une société renouvelée, comme y appelle le pape François ».

La relique de saint Jean-Paul II a commencé son pèlerinage à l’église Sainte-Béatrice de Bogota, elle il se poursuivra à l’église Notre-Dame de l’Assomption à Marinilla, dans la région d’Antoquia dans le nord-ouest du pays, et il s’achèvera à la cathédrale Santiago de Fontibon,  dans la capitale colombienne. 

Venue de Miami, la relique est accompagnée par quatre religieux de la mission apostolique des servants des cœurs transpercés de Jésus et Marie, précise Radio Vatican. 

 

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel