Iran : la vice-présidente Shahindokht Molaverdi au Vatican

Print Friendly, PDF & Email

La promotion du rôle des femmes dans la société

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François a reçu Mme Shahindokht Molaverdi, vice-présidente de la République islamique de l’Iran, hier, 12 février 2015, au Vatican.

Mme Molaverdi est chargée des affaires des femmes et de la famille au sein du gouvernement iranien. Selon L’Osservatore Romano, elle était à la tête d’une délégation de cinq femmes iraniennes venues à Rome pour échanger sur la défense de la famille et sur la promotion du rôle des femmes dans la société et dans la politique internationale.

La délégation a notamment visité le Conseil pontifical pour la famille, où a eu lieu une rencontre entre dix femmes – cinq Iranniennes et cinq représentantes du Vatican – en présence de Mgr Vincenzo Paglia, président du dicastère. Au centre des discussions : des questions liées à l’identité féminine et à la famille.

La délégation de la vice-présidente iranienne incluait : Zohreh Sefati, conseillère pour les questions de loi islamique ; Ashraf Gheramizadegan, responsable des affaires juridiques ; Aliye Shokrbeighi, secrétaire d’un groupe de travail sur les familles «en bonne santé» ; Fatemeh Rahmati, conseillère pour les questions internationales ; et Atefeh Karbalaei, journaliste à l’Agence d’information des étudiants iraniens.

Les représentantes du Vatican étaient : Flaminia Giovanelli, sous-secrétaire du Conseil pontifical Justice et paix ; sœur Mary Melone, recteur de l’Université pontificale des franciscains «l’Antonianum» ; Lucetta Scaraffia, chroniqueur à L’Osservatore Romano et responsable de «Women Church World» ; Myriam Tinti, professeur de droit canonique, et Giulia Galeotti, de L’Osservatore Romano.

En novembre dernier, l’Iran avait accueilli la IXe réunion de dialogue entre le Centre iranien pour le dialogue interreligieux de « l’Islamic Culture and Relations Organization » (ICRO) et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, à Téhéran.

L’événement était présidé conjointement par M. Abouzar Ebrahimi Turkaman, président de l’ICRO, et par le cardinal Jean-Louis Tauran, président du dicastère romain.

« Le dialogue constructif entre chrétiens et musulmans joue un rôle crucial pour construire une société meilleure », ont affirmé les participants, qui se sont penchés sur le thème « Chrétiens et musulmans en dialogue constructif pour le bien de la société ». La population iranienne est à 99% musulmane.

Avec une traduction de Constance Roques

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel