Nouveau président italien: félicitations du pape François à Sergio Mattarella

Au service de l’unité et de la concorde dans le pays

Share this Entry

Travailler« au service de l’unité et de la concorde dans le pays »: c’est le voeu formulé par le pape François pour lenouveau président italien, Sergio Mattarella.

Le pape a adressé un télégramme de félicitations au XIIe président de la République italienne, élu à une large majorité, samedi 31 janvier, par plus de mille grands électeurs (membres du Parlement et représentants des régions) réunis au siège du Parlement, à Rome, au bout du 4e tour de scrutin.

Dans son télégramme, le pape dit aussi sa prière pour que le président puisse mener« une action éclairée » pour la «  promotion du bien commun dans le sillage des valeurs humaines et spirituelles authentiques du peuple italien ». 

Le président Mattarella, 73 ans, né en juillet 1941 en Sicile, à Palerme, professeur de Droit, ancien ministre de la Défense, est un juge constitutionnel qui s’est illustré dans la lutte contre les mafias. Son frère, Piersanti Mattarella, président de la Région de Sicile, a lui-même été assassiné en 1980. Dès la signification de son élection, il a déclaré : « Ma pensée va avant tout aux difficultés et aux espérances de nos concitoyens”.

Son premier acte public a été, toujours samedi 31 janvier, de se rendre au mémorial des Fosses ardéatines, aux portes de Rome, pour rendre hommage aux victimes – juives en majorité – du nazisme, et en appeler à l’unité du pays, comme antidote au terrorisme. Les Fosses ardéatines ont été le lieu du massacre de 335 civils dont un prêtre, le 24 mars 1944 par les SS en rétorsion après un attentat à la bombe perpétré la veille à Rome et qui avait tué 32 soldats allemands.

Ce dimanche matin, le nouveau président s’est rendu à la messe à l’église des Saint-Apôtres (Santi Apostoli, près de la Place de Venise), à pied, les mesures anti-pollution bloquant la circulation dans le centre historique de Rome.

La présidence de la conférence épiscopale italienne a salué avec une vive satisfaction l’élection du nouveau président.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel