Changements climatiques: le temps presse pour des solutions globales

Print Friendly, PDF & Email

Message du pape François au sommet de Lima

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Pour le pape François la sauvegarde de l’environnement constitue une «grave responsabilité étique»: il dénonce «la gravité de l’incurie et de l’inaction». Le «temps presse» pour des «solutions globales», avertit le pape.

Le pape François a en effet adressé un message au ministre péruvien de l’environnement, M. Manuel Pulga Vidal, qui est aussi le président de la XXe Conférence des Etats membres de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tient à Lima du 1er au 12 décembre.

C’est un impératif éthique «clair, définitif et inéluctable», que d’agir ensemble, insiste le pape. Pour une «lutte efficace contre le réchauffement climatique global», le pape indique comme «unique» solution «une réponse collective responsable qui dépasse les intérêts et les comportement particuliers et se déroule librement, loin des pressions politiques et économiques».

Il préconise cette «réponse collective» qui soit aussi «capable de dépasser les attitudes de méfiance et de promouvoir une culture de la solidarité, de la rencontre et du dialogue, capable de manifester la responsabilité de protéger la planète et la famille humaine».

Il exprime son souhait que lors du congrès de Lima et des rendez-vous suivants – «qui seront décisifs pour les négociations sur le climat» – il y ait un «dialogue imprégné de cette culture et des valeurs qui la soutiennent: justice, respect et équité».

La conférence se déroule, note le pape, sur les côtes où passe le courant marin de Humboldt, qui unit «symboliquement les peuples de l’Amérique, de l’Océanie et de l’Asie», et qui a un «rôle déterminant pour le climat de toute la planète».

«Les conséquences des changements climatiques qui se ressentent de façon dramatique dans de nombreux Etats,  surtout les Etats insulaires du Pacifique, nous rappellent la gravité de l’incurie et de l’inaction», ajoute-t-il.

Le pape avertit que le temps presse pour adopter des «solutions globales», qui requiert une action «d’ensemble».

Le programme, constate le pape, se propose de «vérifier les progrès de l’application de cet instrument juridique au contenu crucial en ce moment historique».

Il exprime sa «proximité» et ses «encouragements» pour les travaux de ces jours-ci menés «avec un esprit ouvert et généreux».

«Ce que dont vous débattez affecte toute l’humanité, en particulier les plus pauvres et les générations futures, fait observer le pape. Plus encore, il s’agit d’une grave responsabilité éthique et morale.»

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel