Iraq : sept lieux de culte chrétiens attaqués

Print Friendly, PDF & Email

Vague d’attentats dimanche de l’épiphanie

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Mardi 8 janvier 2008 (ZENIT.org) – Mgr Shleimun Warduni, évêque auxiliaire du Patriarcat de Babylone des chaldéens, a fait savoir que dimanche dernier 6 janvier, sept lieux de cultes chrétiens en Irak ont fait l’objet d’attaques entraînant deux blessés légers et d’importants dégâts matériels.

Selon les révélations du prélat sur le site des catholiques irakiens Baghdadhope, les attaques se sont concentrées sur les villes de Mossoul et Bagdad.

A Mossoul, en plus de l’église chaldéenne de Saint-Paul, le monastère des soeurs dominicaines a subi de graves dommages dont la destruction de la reproduction de la Grotte de Lourdes, tandis qu’à l’orphelinat géré par les sœurs chaldéennes, l’église chaldéenne de l’Esprit Saint a elle aussi été touchée.

A Bagdad, Mgr Warduni a confirmé les attaques contre l’église grecque-orthodoxe de Saint-George de Saha Al Taharriyat, contre l’église chaldéenne de Mar Ghorgis à Ghadir ainsi que contre celle de Saint-Paul à Zafaraniya, qui jouxte le monastère des sœurs chaldéennes et est toute proche de celui des sœurs de Sainte-Catherine.

Le cardinal Emmanuel III Delly, patriarche de Babylone des chaldéens, a lancé un appel pour rappeler que « les lieux de culte sont des lieux de paix et de tranquillité, ce sont des lieux de prière ».

« Si certaines personnes y portent atteinte, peut-être est-ce un message adressé au gouvernement, que la paix n’est pas encore rétablie », a-t-il observé.

« Ils veulent attirer l’attention de l’occident et des autres, parce que des mosquées et d’autres lieux de culte ont également été attaqués, mais personne n’en a parlé », a-t-il expliqué au micro de Radio Vatican.

« Ces actes ont certainement été accomplis pour attirer l’attention de l’occident, afin que l’on ne pense pas que la situation se soit apaisée en Irak … »

Le patriarche a conclu son appel en demandant les prières des chrétiens du monde pour son pays.

« Voilà votre devoir, a-t-il dit, le devoir de chacun de nous : demander au Seigneur de la paix de nous donner la paix. C’est l’unique chose à faire. Nous ne pouvons rien faire d’autre… ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel