Brésil : Assassinat d’une Sœur de Notre Dame de Namur

Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Mardi 15 février 2005 (ZENIT.org) – La conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB) a exprimé son «immense douleur» face au «brutal homicide de sœur Irma Dorothy Stang, religieuse de la congrégation des Sœurs de Notre Dame de Namur, assassinée samedi 12 février à Anapu», dans le Pará, indique une dépêche de l’agence missionnaire italienne Misna.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le message est signé à la fois par le cardinal Geraldo Majella Agnelo, archevêque de San Salvador da Bahia et président de la CNBB, par Dom Antônio Celso de Queirós, évêque de Catanduva (Sao Paulo) et vice-président de la CNBB et par Dom Odilo Pedro Scherer, évêque auxiliaire de Sao Paulo et secrétaire général de la CNBB.

La religieuse, lit-on dans la lettre, «a été une nouvelle victime de la lutte des pauvres pour la terre, pour travailler et pour vivre, et de la lutte pour la préservation de l’environnement, dans laquelle beaucoup d’intérêts sont en jeu».

«Ce lâche assassinat», perpétré par deux pistoleiros probablement à la solde d’un propriétaire foncier local (mais la police maintient la plus grande réserve sur les enquêtes) «a ramené à l’attention de tous, de manière tragique, la question de la violence dans les zones rurales et l’urgence de trouver des solutions aux antiques et graves divisions sociales, comme une vraie réforme agraire, la définition claire des aires de sauvegarde environnementale, la démarcation des terres indigènes, la présence effective des autorités publiques dans les nouvelles zones d’occupation des terres et la vigilance attentive afin que la loi soit respectée» lit-on encore dans la lettre, au terme de laquelle la CNBB s’associe à la douleur de la famille d’Irmã Dorothy et de ses consœurs.

Sœur Irmã Dorothy a été inhumée le 14 février à Anapu, après la célébration de funérailles en présence d’un millier de fidèles à Altamira.

La « Déclaration de Mission » des Sœurs de Notre Dame de Namur (http://www.sndden.org/about/languages/french.html) affirme :
« Sœurs de Notre-Dame, femmes aux cœurs larges comme le monde, nous faisons connaître la bonté de Dieu et l’amour des pauvres par une vie évangélique, la communauté et la prière.
« Poursuivant une forte tradition d’éducation, nous nous mettons du côté des pauvres, spécialement les femmes et les enfants des lieux les plus abandonnés.
« Chacune d’entre nous engage sa seule et unique vie pour travailler avec d’autres pour créer la justice et la paix pour tous ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel