Faire un don
Mary, réduite en esclavage comme domestique © capture, COATNET

Mary, réduite en esclavage comme domestique © capture, COATNET

Vie consacrée: les sœurs scalabriniennes, «engagées contre l’esclavage»

Journée mondiale de prière contre la traite des êtres humains

Dans sa vidéo d’intention de prière du mois de février, le pape François a appelé à ne pas « ignorer » l’esclavage et à prier « pour l’accueil généreux des victimes de la traite des personnes » :« L’appel du pape François, déclare sœur Neusa de Fatima Mariano, supérieure générale des Sœurs missionnaires scalabriniennes, est le signal de la manière dont nous devons tous être fortement engagés, à différents niveaux, contre ces nouvelles formes d’esclavage. »

« Il est important que toutes les communautés puissent être impliquées : #Ensemble contre la traite des personnes », a-t-elle écrit dans un communiqué en italien adressé à Zenit ce vendredi 8 février 2019, en la Journée mondiale de prière contre la traite des êtres humains.

« La journée de prière que les religieuses élèvent jusqu’au Dieu de la miséricorde est avant tout pour que soient brisées les chaînes de la prison des victimes de la traite, explique sœur Neusa, et pour que celles-ci soient guéries de leurs blessures ; cette journée exprime aussi la solidarité avec les victimes. »

En parlant de la migration, sœur Neusa souligne que c’est « un élément positif de la vie humaine parce qu’elle permet de garantir des occasions de dialogue ». « Mais aujourd’hui, note-t-elle, il y a derrière un élément négatif, monstrueux, qui est la traite des êtres humains. La mafia internationale, la violence, l’exploitation, les nouvelles formes d’esclavage y sont dissimulées ».

« La mafia, poursuit la supérieure, est ce monstre caché qui s’appelle différemment selon les pays du monde. Elle génère la violence et appauvrit comme un cancer des communautés entières. Elle exploite la pauvreté pour appauvrir encore plus les territoires. »

La Journée mondiale de prière contre la traite des êtres humains est organisée depuis 2015 par l’Union internationale des Supérieures et des Supérieurs généraux (UISG/USG). Célébrée tous les ans en la fête de sainte Joséphine Bakhita (8 février), cette Journée a cette année pour thème : « Ensemble contre la traite des personnes ».

À la veille de la Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes, le 7 février 2019, la vidéo d’intention de prière du mois de février, contre la traite des personnes a été rendue publique. Dans cette vidéo, le pape François affirme avec force que « face à cette réalité tragique, personne ne peut se laver les mains sans être, d’une certaine manière, complice de ce crime contre l’humanité ». « Prions pour l’accueil généreux des victimes de la traite des personnes, de la prostitution forcée et de la violence », invite le pape.

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel