Faire un don
Mary, réduite en esclavage comme domestique © capture, COATNET

Mary, réduite en esclavage comme domestique © capture, COATNET

Tweets du pape : « Celui qui s’approche de Dieu ne tombe pas »

« Stoppons l’esclavage ! »

« Celui qui s’approche de Dieu ne tombe pas », affirme le pape François. Il demande Dieu à nous aider « à être des constructeurs du bien » ainsi qu’il rappelle que « tous » nous « avons la même dignité ». Le pape lance un appel contre l’esclavage le 23 août 2019, la Journée internationale du souvenir de la traite des esclaves et de son abolition (International Day for the Remembrance of the Slave Trade and its Abolition – IDRSTA).

Tels sont les thèmes importants des messages du pape François sur Twitter (@Pontifex_fr) publiés du vendredi 23 août au lundi 26 août 2019. Voici les messages du pape François :

Lundi 26 août 2019

« Celui qui s’approche de Dieu ne tombe pas, il avance, il recommence, il essaie de nouveau, il reconstruit. »

Dimanche 25 août 2019

« Dans l’Évangile d’aujourd’hui Jésus nous fait comprendre qu’il n’y a pas de « numerus clausus » au paradis, mais que pour y entrer il faut dans cette vie déjà traverser une « porte étroite » : Aimer Dieu ainsi que son prochain, et ce n’est pas chose facile ! #Angélus »

Samedi 24 août 2019

« Dieu qui se souvient de nous, Dieu qui guérit nos mémoires blessées en les baignant d’espérance, Dieu qui est proche de nous pour nous élever de l’intérieur, aide-nous à être des constructeurs du bien, des consolateurs du cœur. »

Vendredi 23 août 2019

« Nous avons tous été créés à l’image et à la ressemblance de Dieu et avons la même dignité. Stoppons l’esclavage ! #IDRSTA »

La Journée internationale du souvenir de la traite des esclaves et de son abolition, promue par l’UNESCO, « vise à inscrire la tragédie de la Traite dans la mémoire de tous les peuples », lit-on sur le site de L’UNESCO. « Elle doit être l’occasion d’une réflexion commune sur les causes historiques, les modalités et les conséquences de cette tragédie, ainsi que d’une analyse des interactions qu’elle a générées entre l’Afrique, l’Europe, les Amériques et les Caraïbes. »

Les premières commémorations de cette Journée ont eu lieu le 23 août 1998 à Haïti et le 23 août 1999 au Sénégal.

Durant son pontificat, le pape François a dénoncé à plusieurs reprises l’esclavage moderne qu’il avait qualifié de « crime contre l’humanité ».

Le 25 mars 2019, la « Journée internationale de la commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves », il a publié un tweet appelant à « lutter » contre l’esclavage. Le pape a en effet écrit : « Souvenons-nous aujourd’hui dans la prière des victimes des #esclavages modernes. Que leur souffrance nous pousse à lutter contre ces fléaux inhumains. #RememberSlavery ».

Le 7 mai 2018, dans un message vidéo envoyé aux participants du colloque « Vieux problèmes du nouveau monde », organisé en Argentine, le pape a dit que l’esclavage est une « tragique réalité devant laquelle nous ne pouvons pas jouer les distraits ».

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel