Faire un don
P. Fornos, Directeur International Réseau Mondial de Prière du Pape © L'Osservatore Romano

P. Fornos, Directeur International Réseau Mondial de Prière du Pape © L'Osservatore Romano

Traite des personnes : « le pape est fermement engagé dans la lutte contre ce fléau »

Intervention du p. Fornos à la présentation de la Journée contre la traite des personnes

« Le pape François est fermement engagé dans la lutte contre ce fléau dans ses différentes expressions », affirme le p. Frédéric Fornos SJ, directeur international du Réseau mondial de prière du pape, à la veille de la Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes. Les victimes de la traite, poursuit-il, « ne sont pas des nombres » pour le pape : « ce sont des noms, des visages, des histoires concrètes, ce sont nos frères et sœurs en humanité ».

Le p. Fornos a pris la parole lors de la conférence de presse pour la présentation de la Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes, promue par l’Union internationale des supérieurs et des supérieures générales, qui a lieu chaque année le 8 février, fête de sainte Joséphine Bakhita. Le thème de cette année est « Ensemble contre la traite des personnes ». Dans sa vidéo d’intention de prière du mois de février, le pape François appelle aussi à « faire face à cette réalité tragique » : « personne ne peut se laver les mains sans être, d’une certaine manière, complice de ce crime contre l’humanité », déclare le pape.

« C’est un drame qui est dans le cœur et dans la prière » du pape « depuis longtemps », a dit le p. Fornos : « Il nous avait déjà demandé d’organiser ce mois de prière », mais juste après le voyage en Irlande en juillet 2018, lors d’une rencontre, le pape « m’a demandé avec insistance que son Réseau mondial de prière puisse réellement prier pour les hommes, les femmes et les enfants qui vivent dans ces situations d’esclavage ».

« Face à cette tragédie humaine, a poursuivi le jésuite, devant tant de souffrances, d’impuissance et d’angoisse d’hommes, de femmes et d’enfants victimes de la traite des êtres humains et de l’esclavage, souvent dans le contexte de la migration, c’est un cri qui vient du cœur, c’est un cri de prière au Seigneur. »

Évoquant le nouveau document de la section Migrants et réfugiés « Orientations pastorales sur la traite des êtres humains », le directeur du Réseau de prière du pape a rappelé qu’ « il est important de travailler sur les campagnes de diffusion, au niveau national et international ». « Il est important de signaler », a-t-il ajouté.

« Et le Réseau mondial de prière du pape travaille en cela, a conclu le p. Fornos, en collaboration avec ceux qui sont assis ici, avec cette vidéo du mois de février. » « Cette tragédie ne peut être ignorée, a-t-il repris, nous vous prions de la faire connaître à tous. Cependant, dénoncer notre complicité ne suffit pas, c’est aussi l’intention de prière du pape : ‘Prions pour l’accueil généreux des victimes de la traite des personnes, de la prostitution forcée et de la violence.’ »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel