Faire un don
Pope Francis Blessed a image of Mary in the general audience - 9 Sett. 2015

PHOTO.VA - OSSERVATORIO ROMANO

Togo : le père Célestin-Marie Gaoua, nouvel évêque de Sokodé

Il a été vicaire paroissial en France, en mission d’études

Le père Célestin-Marie Gaoua, 58 ans, a été nommé évêque du diocèse de Sokodé, au Togo, par le pape François, ce dimanche 3 janvier 2016. Il était recteur du Grand séminaire de philosophie à Tchitchao, dans le diocèse de Kara.

Le pape François a en effet accepté la renonciation au gouvernement pastoral du diocèse de Sokodé, au Togo, présentée par Mgr Ambroise Kotamba Djoliba, conformément au canon 401§ 1 du Code de droit canonique.

Le père Célestin-Marie Gaoua est né à Wahala, dans le diocèse d’Atakpamé, le 6 avril 1957. Il a été élève au Petit séminaire Saint-Paul à Atakpamé à partir de 1972. Après la fermeture de celui-ci, il a poursuivi ses études au lycée public. Il a ensuite étudié la philosophie et la théologie au Grand séminaire Saint-Gall, à Ouidah, au Bénin.

Il a été ordonné prêtre le 27 décembre 1986.

De 1987 à 1991, il a été recteur du foyer du Petit séminaire Saint-Paul d’Atakpamé puis, de 1991 à 1994, recteur du Séminaire moyen Père-Jérémie-Moran à Atakpamé.

De 1994 à 1999, il a suivi un cycle d’études de spécialisation en France, au cours desquelles il a été vicaire paroissial à la paroisse Saint-Joseph, à Montigny-lès-Metz de 1997 à 1999.

Missionnaire « fidei donum » de 2000 à 2009 dans le diocèse de Sokodé, il a d’abord été vicaire paroissial puis curé de la paroisse de la cathédrale ; il était aussi administrateur de la paroisse Notre-Dame de la Visitation, à Kulundé, de 2005 à 2007.

De 2009 à 2015, il est recteur du Grand séminaire national de philosophie Benoît-XVI, à Tchitchao, dans le diocèse de Kara.

© Traduction de Zenit

About Redaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel